Magazine High tech

PSN : Import PSone, catalogue PS2 et nouveau Label

Publié le 04 octobre 2011 par Axime
PSN : Import PSone, catalogue PS2 et nouveau Label

Disponibles depuis Erodes sur le Playstation Network US, les jeux PsOne japonais en dématérialisé arrivent dès demain chez nous. La section import ouvrira donc enfin ses portes avec la même ambition que nos confrères américains : offrir aux occidentaux l'opportunité de découvrir des ovnis nippons et des classiques qui ne sont jamais sortis de l'archipel asiatique. Le Tactical RPG Arc the Lad, l'hallucinant Shmup Cho Aniki et le Rétro-Shooter Sonic Wings Special seront les trois premiers imports japonais à débarquer sur le PSN européen. Si la curiosité vous titille, le Playstation Blog présente ces trois titres dans cet intéressant article.

En marge de cette annonce, SCEA présente sa nouvelle manière de promouvoir son service dématérialisé : Only on Psn. Chaque semaine à partir d'aujourd'hui, le Playstation Network américain mettra en avant des titres et features exclusifs au constructeur et sur le service dématérialisé. Pour le mois d'octobre, nous y retrouverons entre autres les jeux Eufloria, Okabu et Pixeljunk : Sidescrollers, ou encore le tant attendu DLC d'InFAMOUS 2 : Festival of Blood. Avec un mois assez rempli, les consommateurs de produits démat' auront de quoi faire, et Sony a pensé à eux en offrant 10$ sur le portefeuille électronique de chaque client ayant craqué pour 60$ de produits durant le mois d'octobre.

Déjà bien intéressant, ce label Only on PSN fait plus en proposant sur le PSN US des titres PS2 rares, non HDisés, qui reconstitueront au fil du temps la ludothèque de l'ancienne console de salon de Sony. Les cinq premiers titres prévus rappelleront sûrement des choses aux joueurs attentifs : God Hand, GrimGrimoire, Maximo : Ghosts of Glory, Odin Sphere et Ring of Red. Le prix unitaire des classics PS2 sera de 9,99$.

Pour le moment, le label Only on PSN et sa ludothèque PS2 ne sont prévus que pour les Etats-Unis. Cependant, alors que Nintendo - que l'on cite souvent comme dernier de la classe en matière de online - propose depuis le lancement de la Wii la ludothèque de ses anciennes consoles en dématérialisés, le PSN ne livre qu'au compte goutte les merveilles dont jouit son histoire vidéoludique. Espérons alors que les pontes de Sony Computer Entertainement comprendront l'intérêt financier et l'importance culturelle de conserver son patrimoine pour l'empêcher de disparaitre dans les limbes du temps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axime 898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte