Magazine Caricatures

Cuba si ! Castro no !

Publié le 25 février 2008 par Jacques Chirac

castro_vamos2Mes Chers Compatriotes,

Finalement, Fidel Castro a été victime de sa fidèle gastro (une entérite du Chef). Après un quarante-neuvennat bien rempli, le roi du barreau de chaise a du mal à rallumer son Cohiba. Quand même ! 49 ans à narguer les États-Unis, il est fort le bougre ! La Chine - épouvantail américanotracté pendant des décennies - est maintenant devenue une copine de l'Oncle Sam (voir Boeing, Microsoft, etc.), mais Cuba reste le Diable chili con carne incarné! Avec 11 malheureux millions d'habitants armés en tout et pour tout de Monte-Cristo n°0 (d'où une politique fumeuse) et de daïquiris (Vendredi).

Souhaitons au Barbudo une bonne retraite. Mais, quid nunc ? Oui, et maintenant ? Théoriquement c'est son frérot Raul - un gamin de 76 ans - qui va reprendre les rênes, mais ce n'est pas le Père Noël pour autant (les rennes ! suivez ! rhhâââ..) et avec sa tête d'aide-comptable hémorroïdaire, ça m'étonnerait qu'il roule longtemps Raul. Comme Lider Maximo charismatique, il a encore du travail. Les discours-fleuves de 7 heures et plus ne sont pas à la portée de tout le monde. Il reste la solution du triumvirat civil, mais ça ne fait pas crédible. Les cubains restent communistes : 1) pour faire plaisir au retraité de frais (El Viejo) ; 2) parce qu'ils n'ont pas le choix (no elecciòn). Mais ça va bien un moment (no tocar los cojones)... A noter quand même : les cubains ont la même espérance de vie que les américains... Vu la comparaison des PIB par habitant, ça laisse rêveur...

castro_vamos1

George Marcheur Buisson, toujours soucieux de faire rire les petits enfants blancs et républicains, s'est déclaré "confiant" que cette auto-mise à la retraite conduise Cuba vers la démocratie (lisez : installation de McDo, Coca, Hilton et leur orchestre. Comme en Irak, alors ?). Il m'amuse Jojo de Bagdad… lui qui - en politique étrangère - en est à faire inscrire l'Amicale des Amateurs de Pot-au-Feu sur la liste des organisations terroristes, à cause d'Os-à-Moëlle Ben Laden, ferait bien de retrouver ses livres d'histoire.

Alors quel avenir pour Cuba ? Devenir un satellite chinois ou le 51ème État des États-Unis ? Ça devait être Porto-Rico, mais les locaux ne le sont pas complètement (locos). Et puis il y a une file d'attente infernale : Irak, Iran, Syrie, Israël... Ce serait un curieux retournement de l'Histoire, tout le monde se ruerait pour "développer" l'île : les promoteurs, les tour-operators, les casinos, la mafia (con las putas tambien)... comme en 1958. Il ne resterait plus qu'à élire un Gouverneur qui s'appelle Batista (prénom : Fulgencio), et on repartirait pour un tour... Mais ce serait donner de la confiture à la Baie des Cochons…

Et puis, où Marie-George Buffet irait-elle aller passer ses vacances ? A part la Corée du Nord, je ne vois pas... le Myanmar ?

J'y réfléchis en fumant un Romeo Y Julietta Cedros n°3, avec un daïquiri (Dimanche pleurera)...

Bien à vous,

Jacques


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte