Magazine Culture

Psych - 1.11 - He Loves Me, He Loves Me Not, He Loves Me, Oops He's Dead

Publié le 12 mars 2007 par Heather

Un épisode assez drôle et léger, traitant du speed-dating, en continuant à brosser une cohésion d'ensemble des personnages qui finit par tous les rendre sympathiques à suivre, même cet éternel grincheux de Lassiter. Comme Shawn est de passage au commissariat, Lassiter en profite justement pour s'amuser à ses dépens. C'est qu'il a lui aussi un certain sens de l'humour : il l'envoie à un homme qui attend en salle d'interrogatoire... nu. Il a été retrouvé ainsi dans un pré et est persuadé d'avoir été enlevé par des extraterrestres. Lassiter savoure la rencontre derrière le miroir tandis que Shawn fait preuve d'un professionalisme indéniable pour ne pas perdre la face. Ces constantes piques entre les deux sont une récurrence de la série qui a trouvé un équilibre intéressant. C'est parfois très enfantin, mais ça amène des situations souvent assez drôles.

Cependant, ce qui a commencé comme un cas marginal se reproduit, pour enfin déboucher sur un cadavre au lieu d'un homme nu et désorienté au milieu de ce fameux pré. Maintenant que Lassiter a mis Shawn sur l'enquête, ce dernier continue donc son exploration. C'est assez léger et le duo Shawn/Gus fonctionnent très bien. Ils arrivent finalement dans un bar que toutes les victimes ont fréquenté et qui organisent des soirées de speed-dating. Tout le monde doit y assister : Shawn et Gus, mais aussi Maggie et Lassiter. Les scénaristes utilisent pleinement toutes les ficelles exploitables dans ces situations. Comment déterminer qui est la femme impliquée derrière cette affaire ? Entre les questions abruptes et déstabilisantes, manquant franchement de subtilité d'un Lassiter dont l'organisatrice elle même ne sait que faire, Gus qui trouve encore le moyen d'être séduit par une des clientes -potentielle meurtrière-, et Shawn qui s'amuse à donner les mêmes réponses que Maggie au questionnaire cernant la personnalité de chacun, c'est assez joyeusement débridé et sympathique à suivre.

En bonus, Shawn implique son père dans l'affaire, pour que Gus ramène son amie chez lui afin qu'ils déterminent si elle est ou non coupable. Des réels problèmes de communication initiaux, la relation de Shawn avec son père est devenue plus légère et drôle depuis quelques épisodes. Son père ronchonne, se plaint, mais coopère et conseille même sur l'enquête (estimant que la jeune femme parait sincère). Bref, une certaine complicité apparait à l'écran entre ces deux-là, assez pour que Shawn, voyant son père accorder soudain tant d'attention à son apparence physique, le qualifie de 'métrosexuel' au grand désespoir de ce dernier qui nie farouchement.

Bilan : Encore une fois, l'enquête est le back ground, prétexte à une série de situation plus ou moins drôle. Elle manque d'originalité, ce n'est pas là dessus que la série s'appuie. Mais l'épisode était sympathique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heather 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog