Magazine Culture

Psych - le pilote

Publié le 14 juillet 2006 par Heather

Diffusé sur : USA Network
Depuis : Le 7 juillet 2006

Ca parle de quoi ?

medium_psychs1e1j.jpg
Shawn Spencer a développé un sens de l'observation extraordinaire. Son père, un officier de police, lui a appris à faire attention à chaque détail, même les plus minutieux, qui l'entoure. Arpès avoir donné un tuyau sur un crime à la police, il est accusé de l'avoir commis. Essayant de prouver son innocence, Shawn convainc la police qu'il est clairvoyant et commence alors à résoudre des enquêtes. Il va alors créer sa propre agence d'investigation.

Avec qui ?
James Roday, Corbin Bernsen (Cuts), Dulé Hill (A la Maison Blanche), Maggie Lawson, Kirsten Nelson, Timothy Omundson (Deadwood)

Et alors ?
C'est complètement déjanté et totalement parodique.
Il y a des bonnes choses dans ce pilot, mais aussi des petits points moins bien.

Parmi les côtés positifs, Shawn est vraiment un personnage à lui tout seul. Ses idées qui partent un peu dans tous les sens, son côté théâtrale à l'extrème donne l'impression que l'acteur en fait un peu trop, mais la série optant pour un ton vraiment parodique sans rien prendre vraiment au sérieux, comme le personnage de Shawn finalement, ça se fond dans l'histoire.

medium_psychs1e1a.jpg
Alors bizarrement, j'ai bien aimé Dulé Hill. Je sais que je le trouvais assez transparent dans The West Wing. Pourtant là, son duo avec Shawn sonnait bien. Comme toujours c'est quand il joue dans un registre qui impose une certaine distance et une position en porte-à-faux avec son vis-à-vis que Dulé Hill est le meilleur (et en cela, son jeu m'a rappelé celui de TWW en plus exagéré par le côté parodique, un registre finalement qui lui sied bien -sauf que l'imaginant avoir ces réactions dans TWW, c'était vraiment trop drôle -bon, après 7 ans, mon esprit va avoir du mal à s'en détacher).
Par contre, j'ai peur que le scepticisme de Gus face aux plans de Shawn devienne lassant à la longue. Comme la fin avec 'just for today'. Ca va bien un peu, mais il ne faudrait pas non plus camper sur ce modèle tout le long.
Côté intrigue policière, on a le problème des guest-stars déjà évoqué dans un topic : Don S. David serait-il passé par là s'il n'avait rien fait/à se reprocher ? Dès qu'il apparait, sans chercher plus loin, je l'avais mis numéro 1 sur ma liste de suspect.
Un point intéressant éventuellement à creuser du côté des personnages, ce serait la relation de Shawn avec son père. Assez ambivalente, qui met Shawn sur la défensive et le fait redescendre de son irresponsabilité chronique pour rechercher même s'il se refuse de l'avouer l'approbation de son père. Maintenant, j'espère que le simple article de journal ne conclut pas cela.
Je trouve bien trouvé finalement le fait de zoomer sur les détails que Shawn retient, ça permet au téléspectateur de suivre son raisonnement.
medium_psychs1e1e.jpg
Sinon, du côté des policiers, on est resté dans l'extrème caricature jusque là. Donc à voir comment cela va évoluer. Timothy Omundson joue encore un gars qu'on va détester je sens, il est décidément abonné à ce registre.
Du côté du négatif, le rythme reste quand même assez inégal dans ce pilot, avec des passages un peu lents. Le théâtralisme de Shawn quand il décide d'avoir une vision, même si cela sied au côté parodique, risque à la longue de lasser. Il ne faudra pas que l'on se cantonne uniquement à cette situation de départ, et il va falloir épaissir et faire évoluer les personnages pour pouvoir tenir en longueur.
Bilan : Wait & See, mais en tout cas, ce pilot est sans conteste drôle et déjanté.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heather 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte