Magazine

Edito politique n°166. Brice Hortefeux.Nadine Morano.Rachida Dati.Christine Boutin

Publié le 10 octobre 2011 par Flash-News

L’actualité de la semaine sous tous les angles …

l--dito-du-lundi.jpg

La droite à tiré à boulets rouges sur la « primaire citoyenne », mais … voilà, devant le succès qui apparaît, revirement.

De François Fillon à Brice Hortefeux ou Rachida Dati, on lui trouve maintenant des vertus :

pour l’un c’est « un processus moderne »,

pour l’autre « une solution pour 2017 »,

pour la dernière « une très bonne formule ».

Des voix discordantes, celle de Nadine Morano :

Le PS ne s’est pas mobilisé pour ce vote … son candidat aura une très faible légitimité.

et Jean-François Copé :

Il n’y a que 4% des français qui se sont déplacés.

Ah … ces politiques (quelque soit l’orientation)… nous surprendront toujours … ou nous feront toujours rire …

C’est vrai que 2,5 millions de votants ne donnent pas de légitimité (pour elle), et ne sont pas un énorme déplacement (pour elle et lui), … vraisemblablement, un candidat choisit entre les murs d’un bureau ou par uniquement des militants est  « pour elle » plus conforme avec une vision de la démocratie !

En réalité ce sont 7.5% du corps électoral (Olivier Mazerol BFMTV), Obama, puisque l'exemple américain est de rigueur, c'était 11, donc pas de fausse modestie, pour une première c'est une réussite !

* * *

Interrogé, Manuel Valls se dit prêt à s'allier à François Bayrou, le président du MoDem en réponse, s'est dit politiquement :

Très compatible.

avec lui.

Jean-Luc Mélenchon, estime qu'une alliance au centre est incompatible avec une alliance à gauche.

Mais au soir de la primaire, le député d’Evry appelle à se reporter sur François Hollande

La valse des alliances va dans les mois qui viennent alimenter les gazettes et les politiques, mais qu’elle est vraiment la « cuisine » électorale en arrière salle ?

* * *

Christine Boutin critique à tout va, après le PS et la primaire de gauche, l'UMP … auquel cependant son parti est toujours associé, c’est sur François Bayrou que son courroux s’est tourné, le qualifiant :

De destructeur de la démocratie chrétienne.

On ne peut pas reprocher à Christine Boutin d’avoir la langue dans sa poche, ça plait ou pas, mais elle y va … cependant, ira t’elle jusqu’au bout de sa démarche de candidate à la présidentielle ?

* * *

Jean-Pierre Raffarin après le dernier échec électoral de la majorité avec la prise du Sénat par le PS, tire une conclusion :

Il faut un Sarkozy nouveau.

Mais monsieur le premier ministre on a déjà eu « plusieurs Sarkozy nouveaux depuis 2007 ».

Comment devrait être le prochain ?

* * *

A la semaine prochaine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte