Magazine

La politique ne ressemble plus à rien

Publié le 25 février 2008 par Cédric Tamboise
Neuf mois après la campagne de l'élection présidentielle où ont été scandés des slogans tels que « Revaloriser la politique » , « Rendre à la politique ses lettres de noblesse », qu'est devenu le bébé ?Petit état des lieux un peu blasé...Sarkozy, du travail mais aussi du gros n'importe quoi
Sarkozy schyzophrène, je ne sais pas, mais sûrement pas aussi bon qu'on eu pu l'espérer. Je reste persuadé (mais si ça changera peut-être !) qu'au point de vue des réformes techniques, économiques, sociales, etc., il fait un travail nécessaire et plutôt bon. Tout n'est clairement pas parfait, mais je trouve que dans l'ensemble, c'est pas trop trop mal. J'aime particulièrement la pédagogie et la communication qui est mise en place pour expliquer les démarches de réforme, pour peu qu'on vienne à la source et qu'on ne se contente pas d'un résumé complètement orienté comme on a pu en avoir sur la laïcité (qu'est-ce qu'on a pas dit comme bêtises sur ce sujet !), le rapport Attali, ou d'autres réformes.Par contre, pour le reste, c'est de plus en plus décevant. Passons sur les aléas de sa vie privée, desquels nous avons été submergés, j'y reviendrais plus loin. Mais sa dernière réaction au salon de l'agriculture, quelles qu'eurent pu être les circonstances et le contexte, est tout bonnement impardonnable. Il est certes bon qu'un représentant du peuple parle un langage proche du peuple, mais insulter quelqu'un n'est selon moi pas tolérable. Quid de l'alternative ?
Parti socialiste
Le PS est "en rénovation". Il se rénove tellement qu'il n'a pas le temps de participer au rapport Attali, et ne propose strictement rien. On entendait pendant la campagne pré-citée qu'ils se voulaient à la fois un parti d'opposition et de proposition... Il semblerait qu'ils aient oublié ce deuxième aspect de leur mission de non-majorité.Pour faire simple, ils ne font que s'offusquer et sautent sur toute faille ou bourde de la machine présidentielle (et même si c'est de bonne guerre, ça n'en reste pas moins minable et ne contribue certainement pas à re-crédibiliser la politique).Ajoutons à cela que la Ségolène s'enfonce dans son rôle de gourdasse démago coiffée d'une incompétence finie... Le parti, et j'espère jamais le pays, sont quand même bien mal barrés si elle passe au prochain congrès du PS.Le mouvement démocrate
Ahhh, monsieur Bayrou. Le troisième homme. Pas si bien parti que ça à Pau, complètement lâché dans le reste de la France (notons Lyon comme exemple !), n'étant pas capable d'adopter une position politique claire et ne faisant, comme le PS, que rappeler son score à la présidentielle; ni lui ni son parti ne ressemble à grand chose et j'ai beaucoup de doutes sur la possibilité qu'il arrive à quelque chose, même en 2012... Le reste ?
Ah bah non, il n'y a rien d'autre de crédible (quoi que sur ce qui précède, niveau crédibilité...) Passons donc...Et les médias dans tout ça ?
En dehors de l'organe officiel de la communication présidentielle, que l'on peut à juste titre accuser de partialité, c'est finalement eux qui nous renvoient l'image et les analyses principales de la vie politique française.Et c'est peut-être là que c'est le pire. J'en ai déjà parlé, mais tout comme l'opposition (un média digne de ce nom ne peut bien évidemment pas cautionner la moindre chose du gouvernement en place, surtout si le dit-gouvernement est de droite, sinon on parle de pressions, de connivences avec le parti, on se croirait revenu en URSS !), ils ne font que relayer les rumeurs, bugs ou autres fautes des hommes et femmes politiques, sans vraie analyse, et ne remplissent plus à mon sens leur vrai rôle d'information.La question derrière, déjà posée, est « Pourquoi ? ». Peut-être juste qu'il y a un bon nombre d'abrutis de Français lucides qui achètent... Ah la la, le méchant capital, que l'on critique, mais que l'on exploite en oubliant une quelconque éthique et l'indépendance qui en découle...En conclusion...Je voyais ce matin dans le bus quelques lycéens rentrant de leurs vacances en parcourant l'un des journaux gratuits distribués à Lille... et même si je n'ai pas pris le temps de leur demander leur opinion sur le paysage politique français, je doute fort qu'ils en aient la moindre considération... Ce qui est positif n'est pas relayé, et on ne voit et n'entend que des petites phrases, règlements de compte et autres insultes pour décrire la politique française.Ca m'attriste sincèrement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Petit, petit, petit…

    Récemment, je vous ai parlé de mon intérêt pour les gros bateaux, et je vous ai, j’espère, permis de découvrir le site marine-marchande.net. Lire la suite

    Par  Philuke
    PHOTOS, A CLASSER
  • Politique

    Un article du Monde nous détaille les initiatives en cours au Parti Socialiste dans le cadre de la préparation du prochain congrès. Lire la suite

    Par  Jfa
    A CLASSER
  • Ca ressemble à quoi un Branding pour l'UE à 0€ ...

    Et bien le résultat est une grosse croute : Vous aussi vous avez remarqué le dynamisme de cette création graphique et le caractère humain et les valeurs quelle... Lire la suite

    Par  Jeanclaudeattitude
    A CLASSER
  • Politique

    Les derniers post qui dénoncent la corruption politique à l'Elysée et chez certains fonctionnaires de police mais pas tous, semble créer chez les imbéciles des... Lire la suite

    Par  Xavier1
    A CLASSER
  • J - 9 : Un petit rien qui veut dire beaucoup

    Ce blog m'aura permis de rencontrer des personnes. Mais il est vrai que certaines rencontres ont eu plus de conséquences que d'autres. Une plus particulièrement... Lire la suite

    Par  Hervé Guillot
    A CLASSER
  • Quoi de neuf ?

    La planète Mode fait aussi sa rentrée. Croque Madame vous confie tout ce qu'il faut savoir pour épater ses collègues devant la... Lire la suite

    Par  Croquemadame
    BONS PLANS, CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE
  • Rien

    Pronom indéfini qui détient, malgré son indéfinition, plusieurs définitions dans le dictionnaire.Il vient du latin rem qui tire son origine du mot res qui se... Lire la suite

    Par  Sylphide Callipyge
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Cédric Tamboise 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog