Magazine

Ma bolognaise improvisée, un brin japonisante

Publié le 25 février 2008 par Nolwenn

Ce n’est pas parce que j’ai lamentablement loupé le Bolognaise Day de Dorian que je vais garder pour moi cette délicieuse recette de sauce bolognaise japonisante, délicatement parfumée. Je suis vraiment fâchée avec les dates, j’ai loupé le Bolognaise Day (qui a eu lieu il y a plus d’un mois, quand même!), mais plus récemment aussi le KKVKVK de Charline dont le thème était les samossas, met que j’adore préparer et varier les plaisirs…

La Bolo, à la maison, c’est toute une histoire… Ma maman la fait divinement bien, tout le monde la lui réclame (ses lasagnes hmmm). Elle ajoute des ingrédients secrets que je ne peux vous dévoiler sous peine de me faire renier

;)
Elle la fait mijoter au moins deux bonnes heures à petit feu, et l’odeur embaume sa maison en ravissant nos narines. La mienne, cette fois, n’a pas cuit à petit feu durant des heures car j’étais prise par le temps (comment ça “comme toujours” ?! je vous entends!).

C’est une des seules recettes de viande rouge que nous apprécions sans faille, lorsque c’est nous qui la préparons, cependant (non pas que celle des autres n’est pas bonne, mais ma maman et moi sommes quelque peu maniaques sur la cuisson de la viande).

J’aime beaucoup manger la sauce bolognaise avec des haricots verts et un peu de parmesan râpé. Là, j’ai fait simple: des coquillettes semi-complètes. Si vous n’avez jamais essayé avec des légumes, n’hésitez plus, c’est délicieux !

Je ne sais pas trop ce qui m’a piqué ce jour-là, mais alors je n’ai pas du tout fait la recette que je fais habituellement. Il me restait un peu de chou vert frisé simplement revenu avec de l’ail et du gingembre, je l’ai donc ajouté. J’ai également, sur un coup de tête, mis une lichette de sake et de sauce soja… Leur apport est subtil mais bien plaisant.

Je ne mets pas de proportions pour les épices, car c’est vraiment selon les goûts de chacun (et, de plus, je ne les mesure jamais).

Bolognaise Japonisante

Ingrédients pour 4 personnes (ou 2 repas):

  • 400g de viande de boeuf hachée
  • 1 oignon
  • 4 gousses d’ail
  • 1 petit morceau de gingembre (du diametre d’un demi pouce, pour une longueur d’1cm environ; faite au goût)
  • Thym
  • Gingembre en poudre
  • Muscade (en poudre ou entière)
  • 1 cuiller à soupe de sucre en poudre
  • 2 cuillers à soupe de sauce soja japonaise
  • 1 cuiller à café de sake
  • 1/4 de chou vert frisé
  • Huile d’olive
  • 40cl de coulis de tomate
  • Eau

Pelez et émincez très finement l’oignon, l’ail et le gingembre.
Dans une sauteuse, faites chauffer un filet d’huile d’olive puis faites-y revenir à feu moyen l’oignon, l’ail et le gingembre.

Pendant ce temps détaillez le chou en fines lanières.

Lorsque l’oignon commence à se colorer, baissez le feu avant d’ajouter la viande hachée. A l’aide d’une fourchette, écrasez-la bien, elle doit devenir relativement fine. Une fois que c’est à votre convenance, augmentez à nouveau le feu sous la sauteuse, mélangez bien.

bolognaisejaponisante2.jpg
Ajoutez le sucre, le gingembre en poudre, la muscade râpée/en poudre et le thym. Brassez afin de les répartir uniformément. Rajoutez la sauce soja ainsi que le sake. Couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que la viande commence à caraméliser.

Mettez ensuite dans la sauteuse les lanières de chou. Couvrez à nouveau jusqu’à ce qu’ils soit tendre.

Enfin, ajoutez le coulis de tomate. Ne jetez pas la brique: remplissez-la d’eau, secouez (sans oublier de tenir fermer afin de ne pas se retrouver arrosé!) et mettez dans la sauteuse.

Laissez mijoter à feu doux une quinzaine de minute, la sauce ne doit pas être trop liquide. Goûtez, rectifiez l’assaisonnement au besoin.

Dégustez avec ce que vous aimez (pâte, riz, légume vert).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nolwenn 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte