Magazine

Jean Sarkozy, rédacteur en chef de ce lundi

Publié le 25 février 2008 par Philippe Chouraqui

Jean Sarkozy, rédacteur en chef de ce lundi

——— Proposez vos sujets pour lundi prochain sur philippechouraqui@wanadoo.fr ———

Ce sujet m’a été proposé par un lecteur qui a souhaité demeurer anonyme, et il ne s’agit pas de Jean Sarkozy. Petite boutade pour réaliser un test grandeur nature du potentiel de buzz de cette personne.

Pour revenir à la question, je pense que tout peut se vendre sur internet, ce sont plutôt les conditions de la vente qui importent.

La média internet permet de vendre :

  • des produits : grands, petits, fragiles, techniques, alimentaires, …
  • des services : un domaine encore très largement sous-exploité à mon sens.
  • des hommes : et en particulier vous-même !

Les produits

Qui aurait pensé faire ses courses sur internet il y a encore 5 ans ? La grande tendance actuelle s’oriente vers le luxe, secteur totalement réfractaire lorsqu’internet était uniquement associé à des prix bas, mais devenu très attractif avec l’apport de services exclusifs.

Le e-commerce s’oriente de plus en plus vers 3 tendances :

  • hyper concurrentiel avec une guerre des prix et une course aux volumes : électronique, electro-ménagers, …
  • Luxe avec une recherche de services exclusifs : personnalisation des produits, livrés dans la journée, etc…
  • Très ciblé afin de vous permettre de trouver le produit que vous recherchez, très peu distribué.

Cette palette élargit de manière très importante l’ensemble des produits concernés. Mais, on ne peut pas vendre tous les produits à n’importe quel moment de vie du produit.

Bien que les technologies de Rich Media commencent à permettre aux gens d’avoir une relation quasi physique avec les produits, aussi forte que soit votre marque, vous ne pourrez pas vendre un parfum sur le Net lors de son lancement, alors que vous le vendrez très bien une fois qu’il est connu. L’exemple du nouveau parfum de Diesel est criant : c’est un succès en retail, mais seuls 30 ventes ont été réalisées sur le site internet en 6 mois ! Au point que Diesel se pose la question de fermer le site, ce qui serait une erreur à mon sens, puisque plus le produit sera porté, plus les ventes du Net vont augmenter. Patience, patience…

La logistique, nerf de la guerre, est également à considérer avec attention. Si vous devez vous lancer dans un business sur le Net, préférez des produits peu encombrants, légers, solides, non alimentaires, avec peu de risques de retour.

Les services

De manière assez étonnante, les services, notamment ceux très spécialisés, n’exploitent encore que très partiellement les atouts du Net. Des sites tels que Welldone ou Myconcierge propose des services “facilitateurs” de vie, mais on pourrait penser à de très nombreux autres exemples, dans tous les secteurs d’activité.
Le secteur des services à la personne se cherche encore, mais, de manière évidente, internet en est le média parfait.

Les produits rares

L’exemple du site Chapitre.com, spécialiste du livre rare et ancien, est éloquant. Il s’agit d’un système très ancien de type coopérative, avec toute la lumière que le Net peut apporter. Une combinaison entre des systèmes basiques éprouvés, qui fonctionnent, couplés avec les nouvelles technologies pour rendre visibles tous ces produits, très spécifiques, que l’on ne trouve plus, ou avec les pires difficultés, dans le monde physique, de plus en plus vampirisé par l’uniformisation d’une offre mondialisée.

Les personnes, dont vous-même !

On pense immédiatement aux sites d’emplois comme Monster, mais on pourrait également citer tous les sites socio-communautaires, tous les blogs, tous les commentaires, les interviews, etc…, qui sont autant de traces de vous-même, consultables par tous, à tout moment, vecteurs de contacts et de nouvelles perspectives professionnelles.

Si je vais au bout de cette logique, toutes les personnes sur les sites de rencontre sont également en train de se vendre, avec des perspectives que je leur souhaite des plus douces…

En résumé, ce n’est pas tant la nature du produit qui importe, mais le positionnement de l’offre et la communication qui en découle. On peut tout vendre sur le Net, mais cela reste un art subtil…


Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossiers Paperblog