Magazine Cinéma

Star Wars IV: A new hope (Blu-ray)

Par Clemiclem
Star Wars IV: A new hope (Blu-ray)
Fini les conneries on passe dans le vif du sujet! Non pas que les trois précédents volets soient sans intérêt mais le mythe Star Wars ne les a pas attendu pour contaminer la moitié des cinéphiles de notre galaxie. La transition est assez hard je vous l'accorde même si George Lucas a retravaillé de nombreuses scènes. Certains crieront au scandale, d'autres y verront une évolution dans l’œuvre du cinéaste. Je me rangerai plutôt du côté des puristes qui reprochent à Lucas d'avoir touché à leur bébé. J'ai presque été déçu de revoir certains effets spéciaux retravaillés. L'original était fait avec trois bouts de ficelles et des effets de perspective vieux comme le monde et j'avoue découvrir ce Blu-ray avec une certaine nostalgie, voir de l'amertume...Peu importe! Le travail sur la pellicule est tel que je me contenterai des retouches du maître. Qui sait? Il saura bien nous ressortir une édition ultra collector Blu-ray avec les scènes originales, 150 heures de bonus et un coffret en forme de faucon millénium. "Dis chérie? Il me reste encore un peu de place sur nos Billy?"
L'histoire se déroule une vingtaine d'années après l'épisode III. L'empire dirigé par Vador règne sur la Galaxie d'autant qu'il projette la création d'une arme absolue destinée à détruire n'importe quel système. Dans la foulée, la princesse Leia s'empare des plans de cette arme et les transmet au droïde D2 qui ne les révélera qu'en présence de son ancien maître Obi Wan Kenobi. Le chemin sera long pour arriver jusqu'à ce dernier d'autant que les années ont passé et qu'Obi Wan n'est plus ce jeune Ewan McGregor que nous avions quitté dans l'épisode précédent. Heureusement pour l'équilibre de la Force, il va faire la rencontre du jeune Luke dont le potentiel génétique va rapidement le conduire à l'aider.
Nous y voilà enfin! Les vrais personnages à l'origine du succès de la saga. Ici pas de Jar Jar Bings Missa Missa moi ou de Wattoo et ses tours de passe passe. On retrouve Chewbacca et surtout ce bon vieux Han Solo dont le seul doublage français me procure les mêmes frissons qu'à la belle époque! Quel organe!
L'histoire est déjà plus simple que sur les premiers épisodes et Lucas s'est toujours vanté de les avoir réalisé en premier pour leur côté plus ludique et plus lucratif. J'ai toujours du mal à croire qu'il avait déjà les trois premiers épisodes en tête dès le commencement mais bon, ça c'est une autre histoire...
J'ai noté aussi quelques incohérences et j'invite les puristes de Star Wars à me corriger si je fais fausse route. Obi Wan découvre R2D2 alors qu'il le connaît parfaitement dans les épisodes précédents...autre fait, les deux droïdes semblent découvrir la ferme spatiale alors qu'Anakin les avait laissé là bas...des détails je vous l'accorde mais qui prennent toute leur importance lorsqu'on rassemble les épisodes bout à bout!
Je réalise que je n'ai toujours pas dit un mot sur la bande son et personne pour me reprendre??!!! John Williams réalise sans le savoir l'un des thèmes les plus connus au monde si ce n'est LE plus connu. De ce succès naîtront de nombreuses collaborations avec Lucas, Spielberg et autres petits surdoués d'Hollywood.
Sur ce, je vous laisse en bonne compagnie et vous donne rendez-vous au prochain épisode!
Que la force soit avec vous! (enfin placé après 4 épisodes, ouf!)

Extrait musical


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clemiclem 305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines