Magazine Poésie

Requiem

Par Lepoeteinconnu

Du pain noir et du lard, plein d'amertume, blottis dans ma besace.

Du haut de mes 17 ans, en triste vagabond ...Aux ongles noircis d'encre, j'ai parcouru tout les parchemins.

J'ai gravi le Parnasse...Et j'ai vu les cimes des 99 minarets.

Puis las, je me suis reposé à l'ombre des colonnes d'opium.

Alors immobile dans ma solitude, j'ai ignoré la folie des mondes.

Mon nom; c'est la beauté torturé des rimes.

Mais plein d'ennuis, déjà!  Je ne suis plus qu'un triste écho.

Bringuebaler comme un illustre pantin d'inconnu.

D' Absinthe je colore un dernier vers.

C'est mon dernier lot au froid Caron...

>

>

>

Je devrait peut-être l’éditer définitivement apparemment il y a une gêne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lepoeteinconnu 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines