Magazine

“Allo, tu veux que je t’escorte ce soir ?”

Publié le 25 février 2008 par Vincent

J’ai quitté le bureau en fin d’après-midi, en prévision des longues et tardives réunions téléphoniques auxquelles je préférais participer depuis chez moi.

Il était 17h passé de quelques minutes, et celle qui fait la gueule le matin, était déjà dans le métro. Sa journée n’avait probablement consisté qu’à attendre qu’il soit cinq heures, et les dernières heures de l’après midi avaient été consacrées à préparer le départ, pour sortir du bureau à l’heure pile.
Elle s’est assiste en face moi, a commencé ses grimaces, et un garçon qui devait avoir à peu près mon âge s’est assis de l’autre côté, face à elle également. Il était moche, les cheveux vaguement longs et mal colorés, mais son orientation sexuelle ne faisait aucun doute.

Il a consulté ses SMS, noté un numéro et a appelé. Il était tout sauf discret, et je n’ai pas manqué un mot de sa conversation téléphonique, ni la grognasse d’en face. Il s’est présenté, et a proposé à son interlocuteur ses talents d’escort. Il est très vite entré dans les détails pratiques, ce qu’il aimait faire, surtout avec sa langue, et a vanté ses pieds abimés de danseur, qui sont a-t-il insisté son meilleur atout.

Le plus amusant, c’était de voir le visage, bien que déjà décomposé de notre voisine d’en face, se décomposer plus encore, alors que lui en rajoutait dans les détails, son corps, ses fesses, ses accessoires… Pas besoin de tendre l’oreille, il parlait suffisamment fort pour être entendu d’au moins la moitié de la rame de métro.

En temps normal, j’aurais été un peu choqué d’entendre ce genre de conversation hurlée dans le métro, mais là, parce qu’il y avait cette horrible femme en face nous, je jubilais ! Elle en a entendu assez pour continuer de faire la gueule pendant encore quelques années !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte