Magazine

Recherche académique vs R&D en entreprise

Publié le 25 février 2008 par Samuel Bouchard

J’assistais jeudi passé à la présentation de Pierre Talbot, chercheur à la compagnie de Rivière-du-Loup Premier Tech, à propos du rôle des étudiants gradués en entreprise privée. D’abord, j’ai été très impressionné de la façon dont ils ont su se diversifier depuis les années ‘60 à partir de leur produit initial: la tourbe. Évidemment, l’innovation a un grand rôle à jouer dans cette histoire. Souvent, leurs nouveautés demandaient de nouveaux procédés et de nouveaux produits que eux-mêmes ont dû développer, faute de fournisseurs. Le résultat est qu’aujourd’hui, ils ne vendent pas que des produits d’horticulture et d’agriculture, mais aussi de technologies environnementales, d’emballage et d’automatisation. Un des défis, admet M. Talbot, a été de garder un minimum de focus pour mener les projets à terme.

À la fin de sa présentation, il a fait une courte réflexion sur les différences d’être un chercheur en industrie ou dans le milieu académique. Étant moi-même assis sur deux chaises depuis un moment, je trouvais son analyse plutôt intéressante.

  • Qui est à l’avant-plan?
    En université, c’est d’abord le chercheur qui est reconnu. Sous le chercheur, le laboratoire auquel il appartient, puis son institution jouissent d’un certain rayonnement. En industrie, c’est l’inverse. Le chercheur est souvent méconnu. C’est le produit qui est d’abord reconnu et parfois l’entreprise qui le produit.
  • Quel est votre objectif?
    Quand vous êtes en université, votre objectif est de chercher la vérité et de former la relève. En industrie, c’est de faire le lien avec ce que vous savez possible et un produit qui deviendra éventuellement rentable.
  • Quel est votre capital?
    Par capital, j’entends ce qui vous permet d’aller chercher de nouveaux budgets pour poursuivre vos travaux. En université, il faut publier dans des journaux scientifiques au plus grand facteur d’impact (l’équivalent du PageRank pour les journaux). Vos travaux doivent être cités, vous devez superviser de nombreux étudiants. C’est ce que vous ferez valoir dans vos demandes de subvention, en général gouvernementales. En industrie, ce sont vos succès commerciaux passés et les brevets obtenus qui vous donnent la crédibilité nécessaire à aller chercher de nouveaux budgets de R&D dans votre organisation.
  • Quel est votre rôle dans la société?
    En université, vous êtes 10 ans à l’avance. Vous êtes un catalyseur pour une industrie, vous créez un foyer de connaissances et formez des étudiants. Quand vous êtes chercheur en entreprise, vous prenez les nouvelles connaissances et les nouveaux outils disponibles, puis vous les transformez en savoir-faire. On sait à quel point l’innovation est vitale pour nos entreprises. En industrie, vous êtes donc une partie importante d’une économie régionale. À la limite, de nombreuses familles peuvent dépendre de votre capacité d’innover.

Peu importe le milieu, je crois qu’une majorité de scientifiques ou technologues veulent à peu près la même chose: Des projets stimulants, de moyens pour réaliser leurs travaux, une bonne qualité de vie et une paye décente.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samuel Bouchard 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte