Magazine Côté Femmes

Faut bien implorer quelqu'un en ce moment.....

Publié le 25 octobre 2011 par Marigotine

Santa Madonna est-ce bien toi?

                      

Faut bien implorer quelqu'un en ce moment.....

Madonna fait l’unanimité contre elle avec son dernier film. Même ses fans la huaient lors de l’avant-première.

Sorties. 

Santa Madona sont-ce bien elles?

<b alt=
Sorties. Les abords de la clinique de la Muette, dans le XVIe arrondissement de Paris, vont retrouver un peu de quiétude. Et pour cause, la plus médiatisée des jeunes mamans a quitté les lieux pour regagner la douceur de son foyer. C’est hier, vers 14 heures, que Carla Bruni-Sarkozy et la petite Giulia sont sorties de la clinique. La première dame de France, visage détendu, tenait Giulia solidement emmaillotée dans ses bras, avant de s’engouffrer dans la grosse berline qui les attendait. En déplacement à Bruxelles, pour le sommet européen, Nicolas Sarkozy devait les rejoindre plus tard dans la soirée. Soucieux de protéger ce nouveau bonheur, le couple présidentiel est déterminé à protéger l’intimité de leur nouveau bonheur." />Sorties. Les abords de la clinique de la Muette, dans le XVIe arrondissement de Paris, vont retrouver un peu de quiétude. Et pour cause, la plus médiatisée des jeunes mamans a quitté les lieux pour regagner la douceur de son foyer. C’est hier, vers 14 heures, que Carla Bruni-Sarkozy et la petite Giulia sont sorties de la clinique. La première dame de France, visage détendu, tenait Giulia solidement emmaillotée dans ses bras, avant de s’engouffrer dans la grosse berline qui les attendait. En déplacement à Bruxelles, pour le sommet européen, Nicolas Sarkozy devait les rejoindre plus tard dans la soirée. Soucieux de protéger ce nouveau bonheur, le couple présidentiel est déterminé à protéger l’intimité de leur nouveau bonheur." />Sorties. Les abords de la clinique de la Muette, dans le XVIe arrondissement de Paris, vont retrouver un peu de quiétude. Et pour cause, la plus médiatisée des jeunes mamans a quitté les lieux pour regagner la douceur de son foyer. C’est hier, vers 14 heures, que Carla Bruni-Sarkozy et la petite Giulia sont sorties de la clinique. La première dame de France, visage détendu, tenait Giulia solidement emmaillotée dans ses bras, avant de s’engouffrer dans la grosse berline qui les attendait. En déplacement à Bruxelles, pour le sommet européen, Nicolas Sarkozy devait les rejoindre plus tard dans la soirée. Soucieux de protéger ce nouveau bonheur, le couple présidentiel est déterminé à protéger l’intimité de leur nouveau bonheur." title="Faut bien implorer quelqu'un en ce moment....." />Sorties. Les abords de la clinique de la Muette, dans le XVIe arrondissement de Paris, vont retrouver un peu de quiétude. Et pour cause, la plus médiatisée des jeunes mamans a quitté les lieux pour regagner la douceur de son foyer. C’est hier, vers 14 heures, que Carla Bruni-Sarkozy et la petite Giulia sont sorties de la clinique. La première dame de France, visage détendu, tenait Giulia solidement emmaillotée dans ses bras, avant de s’engouffrer dans la grosse berline qui les attendait. En déplacement à Bruxelles, pour le sommet européen, Nicolas Sarkozy devait les rejoindre plus tard dans la soirée. Soucieux de protéger ce nouveau bonheur, le couple présidentiel est déterminé à protéger l’intimité de leur nouveau bonheur." border="0" />  Les abords de la clinique de la Muette, dans le XVIe arrondissement de Paris, vont retrouver un peu de quiétude. Et pour cause, la plus médiatisée des jeunes mamans a quitté les lieux pour regagner la douceur de son foyer. C’est hier, vers 14 heures, que Carla Bruni-Sarkozy et la petite Giulia sont sorties de la clinique. La première dame de France, visage détendu, tenait Giulia solidement emmaillotée dans ses bras, avant de s’engouffrer dans la grosse berline qui les attendait. En déplacement à Bruxelles, pour le sommet européen, Nicolas Sarkozy devait les rejoindre plus tard dans la soirée. Soucieux de protéger ce nouveau bonheur, le couple présidentiel est déterminé à protéger l’intimité de leur nouveau bonheur. (Lionel Cironneau/AP/SIPA) Le choc. Santa Madona pourquoi n'es tu pas là?
<b alt=
Le choc. Sous les décombres, la désolation et… l’espoir. Au lendemain du terrible séisme qui a frappé la province orientale turque de Van, les 1275 équipes de secours déployées dans la région sont à pied d’œuvre pour rechercher des survivants. Ici, Yunus, un garçon de 13 ans qui a été retrouvé vivant sous les gravats d’un immeuble effondré à Ercis. «Sois patient, sois patient», lui disent des secouristes, alors que sur son épaule, on peut apercevoir la main d’une victime. La catastrophe a fait au moins 217 morts et plus d’un millier de blessés" />Le choc. Sous les décombres, la désolation et… l’espoir. Au lendemain du terrible séisme qui a frappé la province orientale turque de Van, les 1275 équipes de secours déployées dans la région sont à pied d’œuvre pour rechercher des survivants. Ici, Yunus, un garçon de 13 ans qui a été retrouvé vivant sous les gravats d’un immeuble effondré à Ercis. «Sois patient, sois patient», lui disent des secouristes, alors que sur son épaule, on peut apercevoir la main d’une victime. La catastrophe a fait au moins 217 morts et plus d’un millier de blessés" />Le choc. Sous les décombres, la désolation et… l’espoir. Au lendemain du terrible séisme qui a frappé la province orientale turque de Van, les 1275 équipes de secours déployées dans la région sont à pied d’œuvre pour rechercher des survivants. Ici, Yunus, un garçon de 13 ans qui a été retrouvé vivant sous les gravats d’un immeuble effondré à Ercis. «Sois patient, sois patient», lui disent des secouristes, alors que sur son épaule, on peut apercevoir la main d’une victime. La catastrophe a fait au moins 217 morts et plus d’un millier de blessés" title="Faut bien implorer quelqu'un en ce moment....." />Le choc. Sous les décombres, la désolation et… l’espoir. Au lendemain du terrible séisme qui a frappé la province orientale turque de Van, les 1275 équipes de secours déployées dans la région sont à pied d’œuvre pour rechercher des survivants. Ici, Yunus, un garçon de 13 ans qui a été retrouvé vivant sous les gravats d’un immeuble effondré à Ercis. «Sois patient, sois patient», lui disent des secouristes, alors que sur son épaule, on peut apercevoir la main d’une victime. La catastrophe a fait au moins 217 morts et plus d’un millier de blessés" border="0" /> Sous les décombres, la désolation et… l’espoir. Au lendemain du terrible séisme qui a frappé la province orientale turque de Van, les 1275 équipes de secours déployées dans la région sont à pied d’œuvre pour rechercher des survivants. Ici, Yunus, un garçon de 13 ans qui a été retrouvé vivant sous les gravats d’un immeuble effondré à Ercis. «Sois patient, sois patient», lui disent des secouristes, alors que sur son épaule, on peut apercevoir la main d’une victime. La catastrophe a fait au moins 217 morts et plus d’un millier de blessés (Umit Bektas/REUTERS) Mises en garde. Santa Madona!    Oui je sais eux ils en rien à foutre de toi!
<b alt=
Mises en garde. Depuis quatre jours, la Libye semble plongée dans une fête qui paraît sans fin, comme ici sur la place des Martyrs à Tripoli. Ce dimanche, lors de la cérémonie organisée pour fêter la libération du pays, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, a réaffirmé que la législation serait fondée sur la charia, la loi islamique. «En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue», a-t-il souligné. Une décision qui suscite l’inquiétude de la part de l'Union européenne et de la France, premier pays à reconnaître le CNT en mars et fer de lance de l'opération internationale contre l'ex-dirigeant libyen. " />Mises en garde. Depuis quatre jours, la Libye semble plongée dans une fête qui paraît sans fin, comme ici sur la place des Martyrs à Tripoli. Ce dimanche, lors de la cérémonie organisée pour fêter la libération du pays, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, a réaffirmé que la législation serait fondée sur la charia, la loi islamique. «En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue», a-t-il souligné. Une décision qui suscite l’inquiétude de la part de l'Union européenne et de la France, premier pays à reconnaître le CNT en mars et fer de lance de l'opération internationale contre l'ex-dirigeant libyen. " />Mises en garde. Depuis quatre jours, la Libye semble plongée dans une fête qui paraît sans fin, comme ici sur la place des Martyrs à Tripoli. Ce dimanche, lors de la cérémonie organisée pour fêter la libération du pays, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, a réaffirmé que la législation serait fondée sur la charia, la loi islamique. «En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue», a-t-il souligné. Une décision qui suscite l’inquiétude de la part de l'Union européenne et de la France, premier pays à reconnaître le CNT en mars et fer de lance de l'opération internationale contre l'ex-dirigeant libyen. " title="Faut bien implorer quelqu'un en ce moment....." />Mises en garde. Depuis quatre jours, la Libye semble plongée dans une fête qui paraît sans fin, comme ici sur la place des Martyrs à Tripoli. Ce dimanche, lors de la cérémonie organisée pour fêter la libération du pays, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, a réaffirmé que la législation serait fondée sur la charia, la loi islamique. «En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue», a-t-il souligné. Une décision qui suscite l’inquiétude de la part de l'Union européenne et de la France, premier pays à reconnaître le CNT en mars et fer de lance de l'opération internationale contre l'ex-dirigeant libyen. " border="0" /> Depuis quatre jours, la Libye semble plongée dans une fête qui paraît sans fin, comme ici sur la place des Martyrs à Tripoli. Ce dimanche, lors de la cérémonie organisée pour fêter la libération du pays, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, a réaffirmé que la législation serait fondée sur la charia, la loi islamique. «En tant que pays islamique, nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue», a-t-il souligné. Une décision qui suscite l’inquiétude de la part de l'Union européenne et de la France, premier pays à reconnaître le CNT en mars et fer de lance de l'opération internationale contre l'ex-dirigeant libyen. (Marco Longari/AFP) Rois du monde. Santa Madona du ballon ovale pourquoi pas nous....
<b alt=
Rois du monde. C'est tout un pays qui a explosé de joie lors de la remise de la coupe Webb Ellis à Richie McCaw, le capitaine. Des dizaines de milliers de Néo-Zélandais ont assisté ce lundi à la parade organisée dans le centre-ville d'Auckland pour fêter le titre des All Blacks, vainqueurs de la France en finale de la Coupe du monde dimanche (8-7). Dans ce pays d'un peu plus de quatre millions d'habitants où le rugby est omniprésent, la victoire des hommes de Graham Henry a été vécue comme un juste retour des choses et un soulagement, d'autant que l'année a été marquée par un séisme à Christchurch et par une marée noire dans le nord-est. " />Rois du monde. C'est tout un pays qui a explosé de joie lors de la remise de la coupe Webb Ellis à Richie McCaw, le capitaine. Des dizaines de milliers de Néo-Zélandais ont assisté ce lundi à la parade organisée dans le centre-ville d'Auckland pour fêter le titre des All Blacks, vainqueurs de la France en finale de la Coupe du monde dimanche (8-7). Dans ce pays d'un peu plus de quatre millions d'habitants où le rugby est omniprésent, la victoire des hommes de Graham Henry a été vécue comme un juste retour des choses et un soulagement, d'autant que l'année a été marquée par un séisme à Christchurch et par une marée noire dans le nord-est. " />Rois du monde. C'est tout un pays qui a explosé de joie lors de la remise de la coupe Webb Ellis à Richie McCaw, le capitaine. Des dizaines de milliers de Néo-Zélandais ont assisté ce lundi à la parade organisée dans le centre-ville d'Auckland pour fêter le titre des All Blacks, vainqueurs de la France en finale de la Coupe du monde dimanche (8-7). Dans ce pays d'un peu plus de quatre millions d'habitants où le rugby est omniprésent, la victoire des hommes de Graham Henry a été vécue comme un juste retour des choses et un soulagement, d'autant que l'année a été marquée par un séisme à Christchurch et par une marée noire dans le nord-est. " title="Faut bien implorer quelqu'un en ce moment....." />Rois du monde. C'est tout un pays qui a explosé de joie lors de la remise de la coupe Webb Ellis à Richie McCaw, le capitaine. Des dizaines de milliers de Néo-Zélandais ont assisté ce lundi à la parade organisée dans le centre-ville d'Auckland pour fêter le titre des All Blacks, vainqueurs de la France en finale de la Coupe du monde dimanche (8-7). Dans ce pays d'un peu plus de quatre millions d'habitants où le rugby est omniprésent, la victoire des hommes de Graham Henry a été vécue comme un juste retour des choses et un soulagement, d'autant que l'année a été marquée par un séisme à Christchurch et par une marée noire dans le nord-est. " border="0" /> C'est tout un pays qui a explosé de joie lors de la remise de la coupe Webb Ellis à Richie McCaw, le capitaine. Des dizaines de milliers de Néo-Zélandais ont assisté ce lundi à la parade organisée dans le centre-ville d'Auckland pour fêter le titre des All Blacks, vainqueurs de la France en finale de la Coupe du monde dimanche (8-7). Dans ce pays d'un peu plus de quatre millions d'habitants où le rugby est omniprésent, la victoire des hommes de Graham Henry a été vécue comme un juste retour des choses et un soulagement, d'autant que l'année a été marquée par un séisme à Christchurch et par une marée noire dans le nord-est. (Lionel Hahn/ABACA) Mort en course. Santa Madona prend soin de lui.
<b alt=
Mort en course. C’est un terrible scénario qui s’est déroulé dimanche sur le circuit de Sepang en Malaisie. Marco Simoncelli a fait une chute qui lui a été fatale. Heurté de plein fouet par Colin Edwards et Valentino Rossi, Le jeune pilote italien n’a pas survécu. Le choc a été épouvantable. Inanimé, le pilote de 24 ans a été transporté immédiatement au centre médical du circuit. En vain. " />Mort en course. C’est un terrible scénario qui s’est déroulé dimanche sur le circuit de Sepang en Malaisie. Marco Simoncelli a fait une chute qui lui a été fatale. Heurté de plein fouet par Colin Edwards et Valentino Rossi, Le jeune pilote italien n’a pas survécu. Le choc a été épouvantable. Inanimé, le pilote de 24 ans a été transporté immédiatement au centre médical du circuit. En vain. " />Mort en course. C’est un terrible scénario qui s’est déroulé dimanche sur le circuit de Sepang en Malaisie. Marco Simoncelli a fait une chute qui lui a été fatale. Heurté de plein fouet par Colin Edwards et Valentino Rossi, Le jeune pilote italien n’a pas survécu. Le choc a été épouvantable. Inanimé, le pilote de 24 ans a été transporté immédiatement au centre médical du circuit. En vain. " title="Faut bien implorer quelqu'un en ce moment....." />Mort en course. C’est un terrible scénario qui s’est déroulé dimanche sur le circuit de Sepang en Malaisie. Marco Simoncelli a fait une chute qui lui a été fatale. Heurté de plein fouet par Colin Edwards et Valentino Rossi, Le jeune pilote italien n’a pas survécu. Le choc a été épouvantable. Inanimé, le pilote de 24 ans a été transporté immédiatement au centre médical du circuit. En vain. " border="0" />  C’est un terrible scénario qui s’est déroulé dimanche sur le circuit de Sepang en Malaisie. Marco Simoncelli a fait une chute qui lui a été fatale. Heurté de plein fouet par Colin Edwards et Valentino Rossi, Le jeune pilote italien n’a pas survécu. Le choc a été épouvantable. Inanimé, le pilote de 24 ans a été transporté immédiatement au centre médical du circuit. En vain. (MotoGP Dorna Sports/AFP)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marigotine 1310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine