Magazine Internet

EXPAY monte en puissance pour développer le paiement en espèces sur Internet « WEXPAY »

Publié le 26 octobre 2011 par Vecteur

Logo wexpay

Grâce à sa nouvelle monnaie numérique baptisée weXpay et agréée par la Banque de France, EXPAY permet aux internautes de payer leurs achats en ligne comme s’ils utilisaient des espèces. Cette solution innovante a pu se développer grâce à une belle levée de fonds, et EXPAY a reçu le titre d’Etablissement Emetteur de Monnaie Electronique par la Banque de France.

L’agrément de la Banque de France

Détentrice de deux brevets et du label OSEO "Entreprise Innovante", la société EXPAY a beaucoup investi en R&D et étudié en profondeur les aspects réglementaires et anti-blanchiment pour permettre la circulation de monnaie en espèces « dématérialisées » sur le réseau Internet. C’est dans cette perspective qu’elle a sollicité dès 2008 la Banque de France pour obtenir un statut spécifique qu'elle s’est vu accordé en mai 2011.

EXPAY devient ainsi la première société Internet française à obtenir l'agrément d'Emetteur de Monnaie Electronique délivré par l’Autorité de Contrôle Prudentiel de la Banque de France (ACP), gage de qualité et de fiabilité (numéro code interbancaire 16398 Z).

«Cet agrément nous confère une légitimité au sein de notre environnement et nous a permis d’être officiellement considéré comme un établissement pouvant émettre et gérer de la monnaie dématérialisée. Couplée à l'attractivité de notre modèle économique, cet agrément nous permettra de nous développer rapidement» explique Jan Zizka, fondateur de weXpay. EXPAY est à ce jour, avec TSI, un des deux seuls établissements émetteur de monnaie électronique agréés par la Banque de France.

Un acteur sollicité par les Institutions
Reconnue comme précurseur sur son secteur, la société EXPAY a été un interlocuteur privilégié de l’ACP pour l’élaboration de ce statut d'Emetteur de Monnaie Electronique. Une vraie reconnaissance pour cet acteur émergent 100% français !

En termes de réglementation, EXPAY a également été le seul opérateur de paiement Internet ayant directement participé aux travaux de transposition de la Directive Européenne sur la Monnaie Electronique 2, menés par la Direction Générale du Trésor (Bercy) entre octobre 2010 et avril 2011.

« Nous tenions à faire valoir notre point de vue pour la mise en œuvre de la nouvelle directive sur les paiements électroniques. L’Union Européenne doit déployer un cadre réglementaire strict compatible avec sa propre législation d’une part et les règlements communautaires d’autre part. Il semble incontournable que les prestataires de paiements soient soumis à la régulation et au contrôle de leur pays d’origine, au même titre que n’importe quel autre établissement financier » explique Jan Zizka.

Une croissance soutenue par des levées de fonds importantes

Déjà présent en France, Belgique, Luxembourg et dans les DOM, EXPAY ambitionne de se développer dans l?ensemble de la zone euro. La société vise à acquérir une part significative du marché des paiements online en France, avec pour objectif d'atteindre 100M€ de transactions en 2012.

Pour se doter des moyens de ses ambitions, elle a réalisé cette année deux levées de fonds d’une valeur totale de 6,38M€ : 70% (4,38M€) auprès de ses actionnaires historiques et 30% (2M€) auprès de fonds développement régionaux et européens. EXPAY espère ainsi financer son expansion en toute indépendance.

Des objectifs clairs

Les objectifs de EXPAY sont de mettre à disposition des internautes un moyen de paiement simple et fiable protégeant ses utilisateurs, accessible et compréhensible par tous.
« Le paiement en espèces est une forte attente de la communauté Internet. Nous avons consacré de gros moyens pour proposer un système fiable et universel, avec les plus hautes exigences de qualité de service.Nous souhaitons que weXpay devienne un standard de paiement alternatif complémentaire à la carte bancaire, sur tous les segments du commerce en ligne, de la vente de biens matériels à la diffusion de contenus ou services» conclut Jan Zizka.

Rappel : principe de la monnaie numérique weXpay
Le   principe   est   très   simple, il suffit de changer ses espèces contre des codes de la manière suivante:
.
1. se rendre dans l'un des nombreux points de change mis en place dans toute la France (aujourd'hui 5500),

2. échanger le montant d'espèces de son choix contre un ou plusieurs codes uniques.

Ces codes permettront à l’internaute d’effectuer différents achats sur les sites marchands affiliés à weXpay, dès le 1er centime d’euro, jusqu’à épuisement de leur valeur.

C’est ce code qui permettra à l’internaute d’effectuerdifférents achats sur les sites marchands affiliés à weXpay,dès le 1er centime d’euro, jusqu’à épuisement de sa valeur.

Nb : l’internaute peut également obtenir un code weXpay sans sortir de chez lui, directement sur le site guichet sécurisé https://guichet.wexpay.fr(jusqu’à 250€).

ticket

A propos de weXpay

Développé par EXPAY SAS sur le concept de "monnaie numérique", weXpay est un moyen de paiement   innovant qui fonctionne  comme  des  espèces, et est agréé en tant qu’établissement émetteur de monnaie électronique par la Banque de France. Il offre la possibilité à tous les internautes, même non-bancarisés, de payer sur Internet avec des espèces, en échangeant une somme d’argent contre un ticket weXpay. Simple, sûr et anonyme, weXpay permet d’effectuer des paiements entre 1 centime et 750 euros. Pour les sites marchands, c’est un complément idéal de la carte bancaire. En partenariat avec les diffuseurs de presse et buralistes, weXpay a développé un large réseau de points de change pour que tous les internautes puissent échanger des espèces contre des codes de même valeur, en France continentale, Corse et dans tous les DOM.
Pour en savoir plus sur weXpay: www.wexpay.com

CONTACTS PRESSE

logoVI

Majida Guettaoui
mguettaoui@vecteurdimage.com
09 73 87 03 15 / 06 87 88 10 58

Alexandra André
aandre@vecteurdimage.com
09 73 87 03 10 / 06 08 69 10 71

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vecteur Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine