Magazine Insolite

La Poste et les disparitions de colis

Publié le 26 février 2008 par Namiride

De nombreux colis disparaissent à la Poste, un phénomène d’autant plus pénalisant que les Français commandent de plus en plus sur internet, relève une enquête intitulée “La main dans le sac” et publiée dans le magazine Que Choisir de mars.

L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir reprend le chiffre annoncé en juillet par le mensuel Capital qui faisait état de la perte de 1,5 million d’objets par an, sur un total de 263 millions de paquets convoyés dans le circuit postal.

La Poste “dément formellement”, auprès de l’AFP, ce chiffre “sans aucun fondement” mais ne veut pas donner le sien, tant que ses concurrents n’auront pas livré leurs propres statistiques.

Au total, “la Poste et les postiers transportent et livrent 30 milliards d’objets (enveloppes et colis) par an et si des accidents et malversations existent, cela reste une minorité de cas au regard des volumes acheminés”, a fait valoir la Poste.

Pourtant, la quantité de colis “perdus” n’a “rien d’anecdotique”, souligne l’enquête de Que Choisir qui cite par exemple un document intitulé “bilan des affaires élucidées - été 2007″. Affiché dans les locaux du personnel de la Poste, il recense une douzaine de détournements internes, dont 47 colis découverts par la police chez un agent de Pantin (Seine-Saint-Denis).

L’enquête met aussi l’accent sur quelque 400 témoignages de lecteurs du magazine, en majorité d’Ile-de-France. Sur ce point la Poste concède “que quelques points chauds y ont été effectivement identifiés” et qu’ils “sont en cours de traitement”.

Des colis livrés dont une partie de la marchandise a disparu, des paquets livrés mais jamais reçus: les témoignages abondent et permettent de “décrypter les circuits de détournement”, approcher en quelque sorte le “triangle des Bermudes”.

Les poids lourds des entreprises de vente à distance, comme La Redoute et la Camif, se disent “très contentes de la Poste”, une appréciation que pourraient justifier des “arrangements” trouvés avec l’établissement public, selon l’enquête.

En revanche, pour des sociétés de taille plus modeste, qui dépendent largement d’internet, comme par exemple Locafilm, un site de location de DVD par correspondance, “les pertes dans le circuit postal représentent 5%” du chiffre d’affaires, avec la disparition de près de 10.000 disques sur un an, selon son PDG Edouard Ducray. (AFP)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Namiride 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine