Magazine

Atelier d'écriture s'exprimer - Sujet 4

Publié le 26 février 2008 par Vladyk

La consigne est cette fois très simple. Vous écrirez un texte mais vous devrez le terminer par la phrase suivante : « Il suivit ses empreintes dans le sable pendant un moment, mais elles disparurent lorsqu’il arriva près des bosquets qui bordaient la plage : ainsi, il la perdit. »

Je me souviens de cet homme dont tu me parles, c'était quelque part au beau milieu de l'été 67 que grand-mère le connu, elle avait pour une rare fois le chalet a elle "seule", toute la famille sauf moi étaient en vacance chez mon oncle Adrien pour permettre à grand-mère de ce reposer, elle était en convalescence comme tout le monde disait... mais en réalité je crois que c'était car elle avait de besoin de faire le point sur sa vie...

Notre douce mamie venait de perdre son époux (un homme dont je ne me souviens que très peu de chose si ce n'est son éternel douce odeur de tabac à pipe... je ne sais trop pourquoi cet odeur m'a toujours réconforté, même aujourd'hui que je déteste le tabac et encore plus la fumée...) et elle se posait de terribles questions je crois bien... mais il me semble que j'aurais fait de même... elle se demandait pourquoi continuer à vivre vue que l'amour de sa vie n'était plus de ce monde... Que pourrait-elle apporter a sa progénitures maintenant qu'ils étaient tous grands et qu'elle n'avait plus goût à la vie... la raison lui dicta alors au début de cet été d'envoyer les siens, sauf moi qui était son petit préféré... il faut dire aussi que j'étais son unique petit-fils, en vacance loin d'elle pour qu'elle puisse ce ressourcer...

Je ne sais plus trop comment cela a débuter, mais mamie m'a souvent racontée qu'elle avait passée bien des soirées cette fameuse été là a marché le long de la grève... et que chaque soir qu'elle voyait l'étoile de grand-père elle savait qu'il l'attendait... elle me disait que papie était là haut a nous regarder et qu'ils nous attendaient tous... je ne comprenais alors pas trop ce qu'elle voulait dire... j'étais si jeune...

Un beau jour elle me dit que plus le temps allait plus elle réussissait a rentrer en communion avec lui, qu'il lui apparaissait même parfois et qu'ils pouvaient marcher durant de longues heures ensemble... pour moi cela n'avait rien d'extraordinaire, j'avais bien des amis imaginaires alors pourquoi papie n'aurait-il pas pu venir marcher avec mamie de là haut ?

Le vieil homme en question, arriva peu de temps après il ressemblait a grand-papa mais en beaucoup plus jeunes, ils passèrent beaucoup de temps ensemble le soir et parfois même tard dans la nuit lui et mamie... parfois ils étaient même bruyant... jadis je me disait qu'il devait la faire rire beaucoup pour qu'elle soit si bruyante...

Ce fameux manège dura bien prêt d'un mois, mais au début septembre, juste avant que je retourne à la maison, mamie partie marcher seule au lieu de faire sa marche avec lui... quand il se rendit compte de cela il se dépêcha a partir pour la ratrapper, son amour, il voulait tellement passer le plus de temps avec elle... Il suivit ses empreintes dans le sable pendant un moment, mais elles disparurent lorsqu’il arriva près des bosquets qui bordaient la plage : ainsi, il la perdit.

Si vous voulez, vous pouvez participer vous aussi à l'atelier.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vladyk 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte