Magazine Politique

Quand le Costa Rica fâche Israël...

Publié le 26 février 2008 par Anom Yme

2ee2721ccd32584e1ddb03dbd273fc45.gif   Le Costa Rica fâche Israël. C'est du moins ce que l'on résume de l'article du Ha'Aretz daté du 26 (février). Ainsi, on apprend que la rencontre entre le président du Costa Rica, Oscar Arias, et un diplomate israélien a été reportée. La raison est simple et nous est donné par le porte parole du ministère des affaires étrangères d'Israël, Arye Mekel : "Nous voulons exprimer notre désaccord avec cette regrettable décision du gouvernement du Costa Rica d'établir des relations diplomatique avec 'l'état de Palestine' ". La position du gouvernement israélien est donc claire et explicite. Arye Mekel a tenu bon d'ajouter que "cet acte du Costa Rica est en totale contradiction avec la traditionnelle amitié qui caractérisait les relations avec Israël depuis lson établissement."      Le ministre des affaires étrangères du Costa Rica, Bruno Stagno, a quant à lui déclaré lundi que le Costa Rica avait seulement espéré encourager les pourparlers de paix. "L'affront" ne viendrait pas de là, mais plus de la reconnaissance explicite de la Palestine comme un état à part entière. Aux diverses critique, et au refroidissement des relations entre les deux Etats, Bruno Stagno répond de telle manière : "Nous pensions qu'il était nécessaire d'envoyer un mesage aux deux parties en présence, à propos de la nécessité de s'asseoir et de négocier sur les questions clés du conflit."      Selon le Ha'aretz, le "problème" serait plus ancien, venant tout simplement de la décision du gouvernement du Costa Rica d'août 2006, de vouloir déménager son ambassade de Jérusalem vers Tel-Aviv. Comme le quotidien le rappelle bien, Israël déclare Jérusalem comme sa capitale, mais beaucoup de nation ne l'ont pas reconnu comme tel.
Affaire à suivre donc...
L'article du Ha'Aretz, par AP, en anglais ici

2ee2721ccd32584e1ddb03dbd273fc45.gif
   Le Costa Rica fâche Israël. C'est du moins ce que l'on résume de l'article du Ha'Aretz daté du 26 (février). Ainsi, on apprend que la rencontre entre le président du Costa Rica, Oscar Arias, et un diplomate israélien a été reportée. La raison est simple et nous est donné par le porte parole du ministère des affaires étrangères d'Israël, Arye Mekel : "Nous voulons exprimer notre désaccord avec cette regrettable décision du gouvernement du Costa Rica d'établir des relations diplomatique avec 'l'état de Palestine' ".


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anom Yme 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines