Magazine People

Justin Bieber : 5 ans de prison, c'était de la prévention !

Publié le 30 octobre 2011 par Pontiacan

Hebergeur d'image

Justin Bieber serait menacé par un projet de loi américain qui pourrait l'envoyer derrière les barreaux.
On flirte avec la moquerie mais le sujet est au fond très sérieux.
Pour lutter contre le piratage numérique, le Congrès américain pourrait adopter une loi, comme la loi Hadopi en France, qui punirait les téléchargements illégaux sur internet de 5 ans de prison.
Et voyant que Justin Bieber inonde le web et notamment Youtube de ses chansons, une association qui s'est nommée Fight for the Future craint que le jeune chanteur canadien soit l'un des premiers à être envoyé derrière les barreaux !
Ils ont ainsi lancé une campagne intitulée "Free Bieber", comprenez "Libérez Bieber", destinée à alerter l'opinion publique et peut-être mobiliser ses milliers de fans.
Mais un des sénateurs à l'origine du projet de loi "S. 978" calme le jeu en rappelant que la loi ne vise pas les artistes qui téléchargent leur propre contenu mais bien les utilisateurs pirates qui pillent sans payer la musique ou les films sur internet.
Nul doute que Selena Gomez lui aurait apporter des oranges en prison... un lieu rêvé où Justin pourrait jouer au basket toute la journée !

News de stars

Hebergeur d'image

Justin Bieber serait menacé par un projet de loi américain qui pourrait l'envoyer derrière les barreaux.
On flirte avec la moquerie mais le sujet est au fond très sérieux.
Pour lutter contre le piratage numérique, le Congrès américain pourrait adopter une loi, comme la loi Hadopi en France, qui punirait les téléchargements illégaux sur internet de 5 ans de prison.
Et voyant que Justin Bieber inonde le web et notamment Youtube de ses chansons, une association qui s'est nommée Fight for the Future craint que le jeune chanteur canadien soit l'un des premiers à être envoyé derrière les barreaux !
Ils ont ainsi lancé une campagne intitulée "Free Bieber", comprenez "Libérez Bieber", destinée à alerter l'opinion publique et peut-être mobiliser ses milliers de fans.
Mais un des sénateurs à l'origine du projet de loi "S. 978" calme le jeu en rappelant que la loi ne vise pas les artistes qui téléchargent leur propre contenu mais bien les utilisateurs pirates qui pillent sans payer la musique ou les films sur internet.
Nul doute que Selena Gomez lui aurait apporter des oranges en prison... un lieu rêvé où Justin pourrait jouer au basket toute la journée !

News de stars


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pontiacan 13274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine