Magazine Psycho

La "presque" inefficacité du Prozac et des IRS ?

Publié le 26 février 2008 par Le Petit Docteur
75efab684ccd78caa050a0de857986cc.jpgLe Prozac ne ferait pas le taff dans le traitement de la dépression.
Sans grande supériorité en comparaison au placebo.
Voila la conclusion de l'étude anglaise publié dans un article de la revue PLOS Medicine
Curieux de relire dans le document de l'afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) "Bon usage des antidépresseurs chez l'adulte" que dans les formes modérées de dépression , eh bien c'est ....vrai.
Rien, n'a été démontré ni pour le Prozac ni pour les autres classes thérapeutiques.
Pas forcement étonnant sachant la difficulté de quantifier les troubles "modérés" à l'aide des échelles d'évaluation.
A priori, ce n'est pas la même chose pour les dépressions moyennes à sévères et les avis sont moins tranchés que dans l'étude anglaise. (p 27-36 dans le document)
Ma pratique quotidienne sans meta-analyse de milliers de cas me pousse à dire que le raccourci est sévère et dangereux (poussant à l'arrêt des traitements).
Cette classe de médicament a maintenant 20 ans. Elle est probablement sur-prescrite et la multiplication des motifs indications n'y est pas pour rien.
Presque inefficace ou modeste efficacité ?
Voilà une appréciation "presque" scientifique.

Les antidépresseurs comme le Prozac sont presque inefficaces, selon une étude britannique
LEMONDE.FR | 26.02.08
© Le Monde.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Petit Docteur 387 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines