Magazine Environnement

Pêche profonde : montez à bord de l’Arctic Sunrise avec Chris !

Publié le 07 novembre 2011 par Greenpeacefrance

La campagne en mer est menée par plusieurs pays d’Europe, et notamment la France, l’Angleterre et l’Espagne. Christopher est de nationalité britannique, mais il a rejoint le bureau de Greenpeace France il y a quelques temps déjà. Chris (car c’est comme ça que tout le monde l’appelle) est aux côtés de Greenpeace depuis les années 90. En Angleterre, c’est dans le cadre de son job de livreur qu’il a rencontré des membres de Greenpeace pour la première fois … pour ne plus jamais les quitter ! Il est devenu bénévole, puis militant, activiste…
À bord de l’Arctic Sunrise, pendant cette campagne contre les pêches profondes, Chris sera notre hôte, notre guide… Embarquez avec lui pour deux mois d’enquête et d’action en mer !

 


Chris à bord de l'Arctic Sunrise par gpfrance

L’Arctic Sunrise est un brise-glace : sa coque est arrondie et sans quille, ce qui permet au bateau de sortir de la glace plutôt que d’être écrasé par celle-ci. Cette forme particulière, qui est un indéniable avantage dans les pôles, rend le bateau particulièrement sensible à la houle lorsqu’il est en haute mer !

Pêche profonde : montez à bord de l’Arctic Sunrise avec Chris !

photo : Greenpeace / Nick Cobbing

Greenpeace a une histoire particulière avec ce bateau … Car avant que Greenpeace ne l’acquière, l’Arctic Sunrise servait à chasser le phoque. Greenpeace l’avait également affronté en mer alors qu’il livrait du matériel au gouvernement français pour la construction d’une piste d’atterrissage en plein milieu d’un habitat de pingouins en Arctique !

L’Arctic Sunrise a commencé sa vie à Greenpeace lors de la campagne de la Brent Spar, où il a servi à empêcher l’immersion en mer de la plate-forme. L’Arctic Sunrise est retourné à de nombreuses reprises dans l’Arctique pour s’opposer à Northstar, un projet de BP (British Petroleum) visant à ouvrir une exploitation pétrolière offshore, menaçant de répandre du pétrole dans une région vulnérable.
Dans les mers australes, il s’est opposé au programme japonais de chasse baleinière prétendue scientifique. L’Arctic Sunrise a également été présent dans le golfe du Mexique, pour une expédition scientifique de plusieurs mois sur les conséquences de l’explosion de la plateforme DeepWater Horizon.

Aujourd’hui ce grand bateau sera le principal instrument de Greenpeace pour témoigner et enquêter du crime que représente la pêche profonde.

Spécifications techniques : 
En mer : depuis 1996
Construction : 1975
Type : bateau à moteur pour la navigation maritime
Port d’immatriculation : Amsterdam
Longueur : 49,6 mètres
Vitesse maximum : 13 noeuds
Capacité : 12 (max. 30) personnes


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Greenpeacefrance 109791 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte