Magazine Séries

Critiques Séries : Two and a Half Men - Quand Chuck Lorre conchit Charlie de nouveau...

Publié le 10 novembre 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-11-10-22h28m18s212.png


Mon Oncle Charlie / Two and a Half Men // Saison 9. Episode 8. Thank You For The Intercourse.


Cette saison est bel et bien décevante et à qui la faute ? Chuck Lorre, celui qui n'est pas content, et qui crache sur Charlie Sheen, et ce dernier qui était l'acteur le mieux payé de la télévision s'en ait finalement bien mieux sorti que le créateur de la série puisque son éviction de Two and a Half Men lui a déjà rapporté plusieurs millions de dollars, et un contrat pour une nouvelle série, sur le câble, à la clé. Bref, Charlie Sheen se dore donc la pilule au soleil pendant que Lorre sue en writer's room pour trouver des intrigues au mollusque Ashton Kutcher dont le personnage est sûrement l'un des plus mal écrit des sitcoms de CBS. Quoi de mieux pour relancer le buzz autour de la série, celui qui a permis de réaliser un record historique en septembre dernier lors de la mort de Charlie Harper et de son enterrement : reparler encore et toujours de Charlie Harper. Finalement Sheen doit jubiler devant son écran, même se masturber de plaisir de voir que Lorre a encore besoin de lui pour s'en sortir et faire de bons trucs.
Cet épisode permet à Alan de faire une fois de plus son deuil du personnage grâce à la disparition du piano de Charlie. C'était un des éléments fort de la série, cela permet une fois de plus de se moquer de Charlie mais aussi à Alan de se dire : Mais finalement, ce que je voulais c'est ressembler à mon frère. Les scènes sont absurdes, parfois même grotesque - toute la partie avec Alan qui ne veut pas que le piano parte, ou encore la scène sous la douche - mais l'ensemble fonctionnait plutôt bien. Les situations comiques étaient pas détestables et permettaient de passer un bon moment. On doit ça à Alan Harper, qui s'en donne à coeur joie. Forcément Ashton Kutcher est entraîné dans cette intrigue ce qui permet de rendre le personnage un peu moins laquait de ses dialogues mauvaisement écrits et maladroitement interprétés. Ashton fait toujours aussi clochard, acteur du pauvre. C'est dommage mais cela permet aux autres acteurs du cast de la série… de briller.

vlcsnap-2011-11-10-23h03m39s176.png
J'aurais cependant adoré que la mère Harper soit là, et que le fils d'Alan soit plus intéressant - ce dernier étant enfermer dans une intrigue avec sa petite amie et ne livrant qu'une petite phrase intéressante -. En fait, ce qui manque de cette nouvelle saison de Two and a Half Men c'est bel et bien Charlie. Cet épisode prouve que c'est vrai, et surtout prouve que l'on peut être drôle sans trop forcer sur les insultes et les diverses piques. Car finalement Chuck Lorre se croit malin - ce qu'il n'est pas mais bon - et donc il nous offre un épisode subtile qui va multiplier les références au passé de Charlie que l'on avait déjà pu voir pendant 8 années précédant celle ci. J'attends de voir ce que la suite de la saison nous réserve, je viendrais sûrement vous en reparler comme ici au détour d'un épisode sympa. Mais malgré le fait que je n'adhère pas du tout à Schmidt, Kutcher et sa nudité exemplaire plaira à la ménagère qui n'a que son cornichon sous le matelas pour se faire plaisir - humour Chuck Lorre off -.
Note : 7/10. En bref, un bon épisode à l'humour plus fin que le season première quand il s'agit de se moquer de Charlie Sheen.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines