Magazine France

Quand la dictature économique européenne s’accommode fort bien de l’extrême-droite… CQFD

Publié le 11 novembre 2011 par Gédécé @lesechogaucho

Quand la dictature économique européenne s’accommode fort bien de l’extrême-droite… CQFD

Où l’on voit que la dictature économique européenne s’accommode bien plus facilement de l’extrême droite que de la démocratie… (Allusion  au  référendum perdu…).

  Les grecs ont tout gagné. Privés de dessert, de référendum, mais pas d’austérité et de mesures draconiennes, qui vont les aider à se serrer encore plus la ceinture que ce n’était déjà le cas, ils vont devoir en plus supporter des ministres d’extrême droite…

 L’avocat de 47 ans Makis Voridis, issu de l’organisation de jeunesse du parti juntiste et longtemps proche du Front national français de Jean-Marie Le Pen¹, a été nommé ministre des Transports, tandis qu’Adonis Georgiadis, notamment co-éditeur d’un sulfureux pamphlet antisémite accède au secrétariat d’État au développement et à la Marine marchande. (source)

 Après le poids de la dictature économique, la dictature politique tout court.

  A quand le retour des colonels ?

 ¹Lequel a été récemment accueilli par le Parti de la France, un groupuscule d’extrême droite créé par Carl Lang, dissident du FN, qu’il trouvait probablement trop fade…

Quand la dictature économique européenne s’accommode fort bien de l’extrême-droite… CQFD


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte