Magazine Conso

Rencontre avec Chantal Thomass...

Publié le 14 novembre 2011 par Noon
... et découverte de sa collection Printemps-Eté 2012 au coeur de sa boutique parisienne. Voici donc le menu de ce lundi 14 novembre. 
Il m'a été donné la possibilité de rencontrer la créatrice de Lingerie, Chantal Thomass, il y a quelque temps et, je vous avoue que, si je n'ose pas trop parler lingerie ici, je n'allais pas pour autant refuser cette invitation. Belle rencontre que ce jour là, dans le boudoir du premier étage de la boutique parisienne Chantal Thomass, rue Saint-Honoré. Rencontre intimiste et enrichissante entre la créatrices et quelques bloggeuses. Autant vous dire que je ne regrette absolument pas d'y être allée alors même que, ce jour-là, j'étais extrêmement malade. Mais on ne rate sous aucun prétexte un évènement pareil.. 
C'est donc rue Saint-Honoré que je me suis rendue pour découvrir la nouvelle collection Printemps-Eté 2012 dont je suis absolument fan (le prix des parures commençant à partir de 110€). Certes, le prix peut faire pâlir plus d'une, mais il nous a été conté ce jour-là qu'une femme avait hérité de la lingerie de sa mère et qu'elle était toujours aussi impeccable. Autrement dit, il s'agit d'un investissement à long terme et, quand le temps sera venu, au lieu de léguer votre Kelly, vous léguerez votre parure Chantal Thomass... 
Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...Rencontre avec Chantal Thomass...
Si j'ai un faible pour cette collection, quoique cher pour mon porte-monnaie d'étudiante que je suis, la discussion ce soir là ne s'est pas arrêtée à ça. J'ai ainsi pu après que Chantal Thomass est en partenariat avec la marque Chantell dans une optique d'internationalisation (mais pas que). Mais aussi la volonté d'implantation sur le marché asiatique et, plus particulièrement, sur le marché chinois. J'avoue que ce partenariat m'a fait hausser un sourcil sachant que la dernière fois, Chantal Thomass avait perdu énormément en s'associant à une autre marque (notamment son nom et son droit d'exercer dans sa profession, et donc dans le monde, même si l'histoire en réalité, se termine bien grâce à un procès d'anthologie). 
L'implantation sur le marché chinois est encore à l'étude puisqu'il faut savoir que les européennes et les chinoises n'ont rien à voir morphologiquement parlant : une poitrine plus petite, une taille beaucoup plus fine... Bref, autant de paramètres à prendre en compte avant de s'implanter là-bas.
Alors, amies asiatiques, ne désespérez pas, Chantal Thomass arrive bientôt chez vous pour importer lingerie et french touch le tout dans un boudoir magnifique à nous donner envie d'y passer toute la journée.
En attendant d'avoir l'occasion de vous achetez enfin la nouvelle collection, il vous est toujours possible de vous jeter sur son nouveau livre : Chantal Thomass, mon carnet d'adresses, aux éditions Chêne (vous pouvez aussi vous le faire offrir, ce n'est pas interdit...).

Rencontre avec Chantal Thomass...

Chantal Thomass, mon carnet d'adresses, prix indicatif : 19,90€



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :