Magazine Amérique du nord

Dilma Rousseff s’en prend à Angela Merkel

Publié le 14 novembre 2011 par Rene Lanouille

la présidente du Brésil, Dilma Rousseff la présidente du Brésil, Dilma Rousseff Selon la presse brésilienne, Dilma Rousseff aurait déclaré à propos de la chancelière allemande : « elle n’écoute personne quand il s’agit de mettre en place un plan pour affronter la crise économique et ses turbulences. » Il y a 10 jours, les deux femmes se sont rencontrées au récent G20 de Cannes qui était présidé par Nicolas Sarkozy. Durant le sommet, Dilma Rousseff a proposé la mise en place d’un programme de sauvetage mondial, similaire au plan qu’elle a crée au Brésil et qui permet de venir en aide à 12 millions de familles brésiliennes depuis 2003.

Lors de son retour au pays, Dilma Rousseff a déclaré que « le Brésil devait être pris en exemple car le pays permet la répartition des richesses tout en poursuivant sa croissance économique. » La crise économique a cependant un impact sur le Brésil puisque la croissance de 7% en 2010 devrait diminuer à 3,2% cette année. Mme Rousseff est formellement opposée aux plans de rigueur déployés par les pays européens. Pour elle, la rigueur signifie encore plus de chömage, particulièrement chez les jeunes.

Angela Merkel et Dilma Rousseff sont connus pour leurs fortes personnalités et ne sont pas le genre à faire des compromis facilement, ce qui cause bien des soucis entre les deux cabinets. Selon le magazine Forbes, elles font parties aussi des femmes les plus puissantes au monde : Dilma Rousseff est en 22ème position du classement de Forbes et la seule femme brésilienne de la liste. Quand à Angela Merkel, elle se classe en 4ème position.
Benjamin Esposito

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte