Magazine High tech

Miyamoto : 10 heures de jeu par jour !

Publié le 14 novembre 2011 par Livegen
Miyamoto : 10 heures de jeu par jour !

S'il est bien une personne qui peut se targuer d'avoir marqué d'une empreinte indélébile le jeu vidéo, c'est évidemment Shigeru Miyamoto. Sans vouloir dénigrer les autres artistes et créateurs ou bien prendre position pour un constructeur, celui qui a réussi à mettre Nintendo dans une position aussi stratosphérique que ses idées doit sa réussite à son talent mais surtout son énorme soif de travail. Oui, Shigeru, il est comme ça, il aime bosser sans discontinuer et du coup, il faut bien que la cadence suive du côté des équipes de développement. C'est au cours d'une interview avec un journal nippon que le papa de Mario s'est confié quant à son rythme de vie au travail et comment il peut gérer toutes les sorties de la firme, continuer à bosser des projets non encore dévoilés et tout le toutim...

On apprend ainsi qu'il considère son poste comme un travail où "il faut continuellement jouer aux jeux et vérifier leur contenu, partager [son] opinion avec l'équipe de développement". En général, il est sur une moyenne de sept productions simultanément, bien qu'il ne soit réellement focalisé que sur trois jeux par an. Du fait que le staff de développement de Nintendo travaille sur un seul et même étage, cela facilite notamment l'échange d'idées. D'ailleurs, il n'hésite pas à noter toutes ses critiques et opinions sur une check-list qu'il file ensuite au réalisateur du jeu, tout en prenant soin de lui expliquer les raisons de telle ou telle chose à revoir.

En sus, Miyamoto passe une grosse partie de son temps à jouer. Oui, le job parfait pour les uns, une véritable profession de foi pour les autres. Au cours des périodes de test intense, il peut rester plus de dix heures par jour devant ses écrans afin de fignoler chaque parcelle d'un titre. Durant les derniers instants de développement de The Legend of Zelda : Skyward Sword, il passait son temps sur le soft dès qu'il n'était pas en réunion.

En ce qui concerne Super Mario 3D Land, on apprend par exemple que le développement du jeu s'est étalé sur deux ans et qu'ils n'étaient que deux concepteurs à la base pour enfin atteindre la trentaine de personnes affairées sur les aventures en 3D du plombier.

Ok, on pourra toujours lui envier une place de rêve, à savoir jouer presque toute la journée. Mais pas tant que ça dans le fond, car entre le faire pour le plaisir à proprement parlé et dans un but professionnel, il n'est pas certain que ce soit le même ressenti le soir en allant se coucher !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte