Magazine Société

Wikileaks: une députée dénonce le "piratage légal" de son compte Twitter

Publié le 14 novembre 2011 par Plusnet

Une député islandaise, ex-collaboratrice Wikileaks, proteste contre la divulgation de ses informations personnelles par Twitter au gouvernement américain. 

La guerre entre les Etats-Unis et le site internet Wikileaks se poursuit. Dans une tribune publiée ce lundi par The Guardian Birgitta Jónsdóttir, députée islandaise et ancienne collaboratrice de Wikileaks, s'insurge contre le "piratage légal" de son compte Twitter. "Le ministère de la Justice américain" a demandé au réseau de micro-blogging "de donner des informations personnelles sur [son] compte qui lui semblaient nécessaires dans son enquête sur Wikileaks", écrit-elle. 
Cet épisode s'inscrit dans la longue opposition entre les Etats-Unis et Wikileaks, dont les révélations au cours des dernières années ont embarrassé la diplomatie américaine. "Les gouvernements s'octroient le droit de disposer de nos données personnelles quand nous nous inscrivons sur les réseaux sociaux. Cela doit cesser", poursuit-elle. 
Très engagée en faveur de la liberté d'expression, Birgitta Jónsdóttir a travaillé avec Julian Assange sur le projet de loi Icelandic Modern Media Initiative (IMMI).  
Jeudi dernier un tribunal de Virginie a confirmé que Twitter, dans certains cas, a l'obligation de transmettre des données personnelles d'utilisateurs au gouvernement américain. Le site de micro-blogging est implanté aux Etats-Unis et dépend donc de la législation de ce pays.
Source : lexpress.fr
Union Révolution Citoyenne

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine