Magazine Asie

Ciné-club : Manoj Kumar

Publié le 15 novembre 2011 par Safran
Ciné-club : Manoj KumarEn 1937, Manoj Kumar naît à Abbottabad, maintenant au Pakistan. A la partition, en 1947, sa famille émigre vers un camp de réfugiés en Inde, puis s'installe à Delhi où il fait ses études. Lorsqu'elles sont terminées, il décide de travailler dans l'industrie cinématographique.

Après des débuts peu remarqués en 1957, il obtient son premier rôle principal en 1961 dans
Kaanch Ki Gudia (H.S. Rawail). 
Au début des années 60, il joue avec Mala Sinha dans Hariyali Aur Raasta, puis Himalaya Ki God Mein et avec Sadhana dans Woh Kaun Thi ?
La seconde partie de la décennie va souligner le caractère patriotique de Manoj Kumar, qui va être surnommé Mr. Bharat, (Monsieur Inde).
Il interprète d'abord le rôle de Bhagat Singh, célèbre freedom fighter exécuté par les Anglais, dans Shaheed en 1965, et passe à la réalisation en 1967 avec son film le plus célèbre, Upkar à la gloire des soldats et des fermiers indiens. Il obtient alors son premier Filmfare de réalisateur.
Après une période de films divers et moins frappants, il revient au patriotisme avec Purab Aur Pachhim qu'il produit et réalise en 1970 et où il compare les modes de vie de l'Occident et de l'Inde. Bien sûr, l'Ouest est décadent !
C'est en 1974 qu'il obtient son 2e Filmfare de réalisateur avec Roti Kapada Aur Makaan, à la prestigieuse distribution, suivi de 2 films où Hema Malini est sa partenaire, Sanyasi (Sohanlal Kanwar) et Dus Numbri (Madan Mohla), grand succès de l'année 1976.
En 1981, il fait tourner son idole de toujours, Dilip Kumar dans Kranti où ressurgit le thème du patriotisme.
Dans les années 1980, sa carrière décline, ses films ne marchent plus et il se retire dans les années 1990.
Upkar (1967)
Ciné-club : Manoj KumarUn jeune fermier se sacrifie pour payer les études de son frère à l'étranger.
Lorsque la guerre entre l'Inde et Pakistan éclate, en 1965, le jeune homme s'engage dans l'armée alors que son frère, qui préfères'amuser en ville, profite de la situation pour magouiller et récolter de l'argent.
La comparaison campagne-ville est outrée, comme le reste du film qui fait sans doute vibrer la fibre patriotique en Inde, mais pas ici. De superbes chansons, et un Pran qui, pour une fois, n'a pas un rôle de méchant.
Réalisateur :  Manoj Kumar
Héroïne : Asha Parekh
Héros : Manoj Kumar, Prem Chopra, Pran
Compositeurs : Kalyanji-Anandji
Chanteurs : Asha, Lata, Manna, Mukesh, Mohd. Rafi
Notre avis : 2/5
Be-Iman (1972)
Ciné-club : Manoj KumarEt voilà, je dois parler d'un film qui a reçu 7 Filmfare, que je n'ai pas vu jusqu'au bout et pour lequel mes notes se résument à : qu'est-ce qui pousse les bons à devenir des criminels ? That is the question !
Réalisateur : Sohanlal Kanwar
Héroïnes : Rakhee, Nazima
Héros : Manoj Kumar, Premnath
Compositeurs : Shankar-Jaikishan
Chanteurs : Asha, Lata, Kishore, Mahendra, Mukesh
Notre avis : zappé, à revoir (7 récompenses...)

Roti Kapada Aur Makaan
(1974)
Ciné-club : Manoj KumarAprès la mort du père, l'aîné de la famille doit subvenir aux besoins de tous. Malgré ses diplômes, il ne trouve que des emplois peu rémunérateurs. L'un de ses frères va alors se livrer à des opérations frauduleuses qui vont désunir la famille. Devant les réactions de ses proches, il s'engage dans l'armée.
Un film social sur le thème de l'honnêteté et de la lutte pour trouver de la nourriture, des vêtements et un toit. Toujours un peu too much.
Réalisateur : Manoj Kumar
Héroïnes : Zeenat Aman, Moushumi Chatterjee
Héros : Manoj Kumar, Shashi Kapoor, Amitabh Bachchan
Compositeurs : Laxmikant-Pyarelal
Chanteurs : Lata, Mahendra, Mukesh
Notre avis : zappé, à revoir pour sa distribution

Comme vous l'avez constaté, j'ai peiné à écrire ce ciné-club que je laisse d'ailleurs incomplet. J'ai beaucoup de mal à entrer dans les films de Manoj Kumar, mais il fallait que je vous le présente car il est malgré tout une personnalité du cinéma indien qui a laissé des traces. Les 3 films que j'ai choisis ont tous été récompensés à divers titres. Généralement, les musiques sont excellentes.
Promis, je ferai mieux la semaine prochaine !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte