Magazine Beauté

OPI et la contrefaçon : démêler le vrai du faux

Publié le 15 novembre 2011 par Frootloops

Ces derniers temps il y a eu beaucoup d'articles sur la blogo concernant les critères de distinction entre les "vrai" et les "faux" OPI, bon je vous le dis direct je suis pas d'accord avec la plupart des critères que j'ai vu et je vais vous  expliquer pourquoi en détail. Je vais tenter de faire un article le plus exhaustif possible et il comportera donc deux parties.

opi pix

Pour tout vous dire, je n'ai jamais trop cru à cette histoire de contrefaçon de vernis OPI, je ne voyais pas trop l'intérêt de contrefaire des vernis OPI, ce ne sont pas des produits de luxe, bien qu'en France leur prix soit vraiment déraisonnable -_- pour du vernis comparé au prix pratiqué aux USA, alors oui c'est du produit importé mais quand même ça fait cher le vernis. La seule contrefaçon que j'ai vu de mes propres yeux était tellement cheap qu'on ne pouvait pas se tromper mais mes recherches menées pour rédiger cet article m'ont ouvert les yeux, oui il existe bien des contrefaçons de vernis OPI et des contrefaçons particulièrement soignée. Ce qui est d'ailleurs assez flippant je le reconnais même s'il ne faut pas céder à la psychose non plus.

opi

Tout d'abord autant se le dire, il est certain que dès que l'on achète un vernis ailleurs que chez un revendeur agréé on prend un risque mais j'ai envie de dire que c'est un risque que l'on accepte de prendre en voulant shopper son OPI moins cher Outre Atlantique et pour ma part j'accepte de le prendre. 

Tout d'abord j'ai lu des dizaines d'articles sur la blogo surtout américaine pour identifier son vernis OPI et vérifier s'il s'agissait d'un vrai ou d'un faux, au final les filles concluaient qu'un vernis sur deux était un faux car l'étiquette n'était pas la même, que le pinceau était pourri,... Or pour moi la plupart des critères invoquaient ne signifient en rien que son vernis OPI est un vrai ou un faux et voici pourquoi.

Les critères qui ne peuvent suffir à identifier un vrai ou faux vernis OPI

 - le pinceau : non un pinceau fin ne signifie pas que votre OPI est forcément un faux, le pro-wide brush a été mis en place en 2006, ce pinceau à la forme plus large a le logo OPI gravé sur le haut de la partie en plastique du pinceau. Il est donc normal qu’un ancien OPI n’ait pas ce pinceau mais un pinceau beaucoup plus fin. Pour ma part je n'ai aucun OPI d'une collection antérieure à 2006, ils ne doivent plus courir les rues et tous mes OPI sont équipés de ces pinceaux.

prowide brush

photo from http://blog.ainnir.net

 Par contre, pour un OPI qui serait d'une récente collection il n'est pas normal qu'il ne soit pas équipé de ce pinceau, le OPI n'est pas toujours bien visible, n'hésitez pas à souffler dessus ça aide à bien le voir.

- Les logos : je pense que c'est le plus mauvais indice pour déceler s’il s’agit d’un vrai ou d’un faux OPI, tout simplement car depuis les premiers OPI à aujourd’hui ces logos ont été de nombreuses fois modifiés et ils ne sont pas les mêmes selon le pays de distribution.

 

évolution

 Une photo évolutive provenant du blog http://blog.ainnir.net : à gauche 2006 jusqu'à aujourd'hui

En 2011, j'ai acheté trois vernis (enfin pas seulement hein xd) de revendeurs officiels, en France,UK et USA et le logo était le suivant :

three polishes

C'est pour moi celui qui est aujourd'hui le plus souvent utilisé avec celui des 4 logos.

-   Le bouchon : sur son sommet figure le signe OPI ou un point est présent au centre du P, cela n’est pas le cas des anciens modèles donc pas de panique si nous n'avez pas de trou au centre du P, le bouchon est lui rugueux et non lisse mais peut présenter des particularités selon les éditions : shatter, ds, matte,...

Ces indices étant soumis à une fluctuance importante selon l'ancienneté et le pays de distribution du vernis, le meilleur et le plus fiable indicateur est les différents codes présant sur un OPI.

Aux usa ils sont au nombre de trois :

 

fr4

Un code situé en haut de la bouteille, il est difficile à photographier et peu perceptible, ce code peut se gratter facilement juste avec l'ongle

fr3

 Un code situé en bas du flacon en caractères noirs

fr2

Sous le verni, on retrouve une double étiquette, la première couche comprend le nom du vernis, son numéro (NL S 10), le numéro de code figurant sur le bas du flacon (ils doivent être identiques) et le code barre qui est unique pour un colori de vernis donné.

fr1

Si on retire la première étiquette, on trouve une seconde quicomprend cette fois ci juste le nom du vernis et son numéro. Sous la première étiquette figure la liste des ingrédients.

En France, comme nous payons les OPI plus chers, un code suplémentaire est gravé sur le bouchon du vernis et figure en plus sur l'étiquette sous le vernis. 

nailpolish2
 
francepolish

L'étiquette comporte donc deux codes en noir : celui sur le bouchon et celui situé en bas du flacon, je n'ai vu ça que sur des vernis français pour le moment donc je ne sais pas si d'autres pays utilisent également ce système de double codes. 

Les codes sont à mon sens le moyen le plus sûr d'identifier un vernis OPI, les contrefaçons n'en comportent généralement pas. Le problème étant que beaucoup de vendeurs qui ne sont pas autorisés à distribuer OPI grattent ces codes et retirent la première étiquette, il devient alors vraiment difficile de s'assurer que le vernis est authentique en examinant juste le flacon.

Le cas Transdesign : Vu le prix des vernis OPI en France, nous sommes beaucoup à nous être tournées vers le site Transdesign pour nous fournir en vernis OPI à prix "discount", il y a deux ans, les vernis coûtaient environ 5$ si je ne m'abuse, autrement dit une pacotille une fois convertis en €. En 2010 OPI porte plainte contre Transdesign (pour info, vous pouvez lire la plainte ici : http://www.mclaughlan.org/carinaeletoile/wp-content/uploads/2010/04/ipcomplaint2.pdf) en l'accusant d'avoir vendu illégalement des vernis OPI. En effet, OPI ne vend ses vernis que via des distributeurs agréés et Transdesign n'en faisait pas partie. Transdesign retire alors les OPI de son site puis va les remettre puis les renlever,...,bref rien de très clair. D'ailleurs je ne sais pas si vous le savez mais actuellement ils revendent les OPI qui sont cachés sur leur site, à première vue on ne les voit pas, mais ne les livre plus hors USA.

Quand était-il des vernis vendus par Transdesign ? Transdesign n'a apparemment pas vendu de faux vernis OPI mais justement bien des vrais dont ils grattaient les codes comme cela est expliqué dans la plainte. Les différences que nous avons toutes pu observé sur nos vernis provenant de ce site sont souvent dues au fait que Transdesign écoulait beaucoup de vernis d'anciennes collections. Maintenant je conçois que ce site a manqué de clareté et n'a pas fait preuve de bonne foi même si je trouve ça abusé qu'OPI ne souhaite vendre ces vernis qu'à des prix excessifs si on compare par exemple à la marque China Glaze par exemple dont les qualités se tiennent.

Le "refillage" : je pense que c'est une des contrefaçons les plus utilisés, elle consiste à utiliser de vrais flacons OPI en les remplissant de vernis non OPI. Dans les cas là c'est souvent la couleur qui va être le bon indicateur : googlelisez votre vernis pour voir si la couleur dans le flacon correspond bien aux swatches sur internet. Souvent la différence sera abérrante.

Exemple trouvé sur ce blog http://www.jerinelay.com :

fake funny

Le vrai OPI est à droite Funny Bunny est un blanc alors que la bouteille à gauche porte non seulement une fausse étiquette et il y a un monde entre cette couleur et celle originale.

Hélas tous les cas de refillage ne sont pas si abérrants et certains sont vraiment très bien fait et beaucoup plus difficiles à identifier comme je vous en reparlerais dans le prochain article avec un cas concret assez flippant : /.

 Les mini vernis OPI :

opi_mini02

image from http://www.fablesinfashion.com

Concernant les mini OPI, sachez tout d'abord que OPI ne les vend pas à l'unité mais seulement en kits, une vente à l'unité est donc plus que suscpete à moins que le vendeur ait dispatché les vernis, personnnellement je vous conseille de fuir.

Le mini vernis OPI possède normalement un code imprimé en noir en dessous :

mini opi

La contrefaçon des mini a l'air moins répandu mais j'ai tout de même lu des articles mentionnant des mini vernis en provenance de l'Asie vendu à l'unité concernant des coloris qui n'existent pas en taille mini normalement. Donc méfiance tout de même donc, préférer l'achat en kit qui est je pense le meilleur gage de sécurité. 

Pour conclure l'unique indice vraiment fiable ce sont les codes imprimés sur le flacon, concernant vos vernis qui n'en auraient pas vous pouvez toujours regarder les différents éléments que j'ai invoqué mais je pense qu'à eux seuls il est très difficile d'identifier un vernis, les flacons ayant beaucoup changé ces dernières années et les indications n'étant pas les mêmes selon les pays. Bien sûr si le flacon ne ressemble pas un OPI à 10 km à la ronde c'est sûr que l'on peut avoir des doutes sur son authenticité mais je vais vous prouver demain qu'un flacon identique peut cacher un vernis douteux,je vous dis  donc à demain pour la suite :-)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frootloops 509 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog