Magazine Santé

CELLULES SOUCHES: Le placenta pour réparer les coeurs blessés – Circulation Research et American Heart Association’s Scientific Sessions 2011

Publié le 15 novembre 2011 par Santelog @santelog

CELLULES SOUCHES: Le placenta pour réparer les coeurs blessés – Circulation Research et American Heart Association’s Scientific Sessions 2011Cette étude présentée lors des sessions scientifiques de l'American Heart Association 2011 montre que les cellules souches du placenta migrent spontanément vers le cœur de la mère pendant la grossesse, en cas de cardiopathie. C'est donc une nouvelle thérapie réparatrice prometteuse pour les femmes avec une grossesse associée à une cardiomyopathie ou cardiomyopathie péripartum mais aussi, probablement pour les patients en général atteints de maladies cardiaques. Les résultats préliminaires de cette recherche sur l'animal, ont également été publiés dans Circulation Research, une revue de l'American Heart Association.


Car les cellules souches du placenta peuvent voyager vers les tissus blessés du cœur de la mère, pendant la grossesse, et créer de nouvelles cellules cardiaques. Il se trouve que les femmes avec une grossesse associée à une cardiomyopathie, une forme d'insuffisance cardiaque, ont un meilleur taux de récupération. C'est pourquoi ces chercheurs ont étudié si les cellules fœtales pouvaient contribuer à réparer les lésions consécutives à un accident cardiaque chez une femme.


Dans cette étude sur l'animal, les chercheurs ont induit des crises cardiaques chez des souris enceintes et vérifié une ou deux semaines plus tard si les cellules fœtales avaient bien été transférées chez la mère. Pour rendre ces cellules fœtales faciles à repérer, elles ont été génétiquement marquées avec une protéine fluorescente.


À la surprise des chercheurs, ces cellules se sont retrouvées hébergées, de façon sélective et spécifique, dans la seule zone lésée du cœur maternel, pas dans les zones ou autres organes non-lésés.


Le Dr. Hina Chaudhry, auteur principal de l'étude et cardiologue au Mount Sinai Medical Center à New York, confirment que les cellules souches du placenta deviennent des cellules cardiaques et qu'au bout de 2 semaines, elles représentent 2% des cellules cardiaques maternelles. En outre, les cellules du fœtus montrent leur capacité à se différencier en cellules du muscle cardiaque, en cellules qui forment les vaisseaux sanguins ou le revêtement interne des vaisseaux sanguins. "Nous avons trouvé des vaisseaux sanguins qui ont été composés de cellules fœtales dans les zones lésées", ajoute l'auteur.


Des cellules qui pourraient se différencier de la même manière quand on les injecte au cœur de la mère, même en dehors de la grossesse, pensent les chercheurs. Environ 40% des cellules fœtales qui ont intégré le cœur des mères ont exprimé une protéine, appelée Cdx2, un marqueur des cellules souches trophoblastiques. Les cellules souches trophoblastiques se forment quand des cellules souches embryonnaires se développent et donnent naissance au placenta. "On pourrait même utiliser les banques de placentas, isoler les cellules souches et les utiliser chez d'autres individus, et pas seulement pour la cardiomyopathie péripartum, mais pour un large spectre de maladies cardiaques».


Enfin, les cellules souches placentaires sont plus « accessibles » que les cellules souches embryonnaires.


Source:American Heart Association's Scientific Sessions 2011 « Babies' placenta could help repair mothers' injured heart” (Visuel © anna - Fotolia.com)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine