Magazine Assurances

Enquête : La surexposition des soldats américains démobilisés aux accidents automobiles

Publié le 15 novembre 2011 par Damienamselem

capture d'écran du site américain car-connection

Des tarifs adaptés aux profils

Il est notoire que les compagnies d’assurances adaptent dans certains cas les tarifs des primes d’assurances auto au profil des candidats, c’est ce qui se passe avec les jeunes conducteurs,   et c’est aussi ce qui se passait avec les femmes, avant la récente décision de la cour de justice de le l’Union Européenne qui interdit désormais les discrimination basée sur le sexe pour les tarifs d’assurances (du moins en Europe, les assureurs extra-européens continuant eux d’adapter la tarification au sexe).

La catégorie des Vets

Mais une autre catégorie pourrait se voir surtaxer le montant de sa prime d’assurance, en tout cas aux Etats-Unis, à moins que la chose ne soit décrétée « politiquement incorrecte ». Il s’agit de celle des « Vétérans », les fameux Vets, objets de bien des attentions outre-Atlantique, mais qui poseraient un gros problème sur le plan de l’accidentologie. Ainsi d’après le Department of Veterans Affairs américain, les accidents de voiture seraient la principale cause de décès par les soldats démobilisés dont le retour sur le sol américain est récent.

L’explication

Le fait que les vétérans appartiennent majoritairement à la classe d’âge la plus touchée (15-34 ans) en termes d’accidents de la route n’expliquerait pas tout. D’après la Veterans Administration  les Vets réuniraient certaines conditions particulières qui augmenteraient significativement le nombre d’accidents. Les recherches en cours ont déterminé que les deux principales causes de cette surexposition seraient les blessures ayant débouché sur un traumatisme cérébral, ainsi que les « désordres psychologiques » dues au stress post-traumatique.  La première cause influant sur la capacité de conduite, et la seconde concernant davantage le comportement et les habitudes de conduite.

L’importance du facteur stress

Une étude menée en 2009 par l’armée a démontré que les conditions particulièrement stressantes de conduite en Irak et en Afghanistan avaient eu d’importantes conséquences négatives sur les personnels militaires. Quand ils étaient en service, 50% des soldats déclaraient devenir anxieux quand d’autres véhicules approchaient rapidement. 23% déclaraient ne pas s’arrêter aux stops dans ces cas de figure, et 20% déclaraient demeurer anxieux même dans le cadre d’une conduite « en situation normale ».

Une initiative dédiée aux Vets

La Veterans Administration a mis en place la «Veterans’ Safe Driving Initiative» en 2009, qui a pour objectif de « ré-acclimater » les vétérans à des conditions de conduite en environnement civil. Dans chacun de ses centres médicaux, la VA a mis en place des Safe Driving Coordinators dont la mission est essentiellement de se focaliser sur les compétences des conducteurs. L’agence a d’autre part sensibilisé ses personnels médicaux au risque de prescription de médicaments destinés à favoriser le sommeil.

Source : http://www.thecarconnection.com/news/1068515_auto-accidents-are-the-leading-cause-of-death-for-veterans


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Damienamselem 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog