Magazine Cinéma

Ma chronique sur "Sisters Red" de Jackson Pearce

Par Fangtasia

Résumé:

Scarlett March ne vit que pour chasser les Fenris, les loup-garous sanguinaires qui ont attaqué sa famille sept ans plus tôt et marqué à jamais son visage. Ce jour-là, Scarlett a sauvé sa sœur Rosie, qu’elle protège depuis. Mais si Scarlett est une guerrière, Rosie rêve d’une existence plus facile, où les loups ne rôderaient pas dans le noir et où elle serait libre. Jusqu’au jour où Rosie tombe amoureuse de Silas, le seul à connaître le secret des sœurs March. Silas voudrait offrir à Rosie la vie normale qu’elle désire. Mais peut-elle abandonner Scarlett et la traque des Fenris ?  Il est sortie le 3 novembre 2011 aux Editions Albin Michel Wiz, 15 €, 432 pages Mon avis:

« Appâte-les, attire-les, tue-les »

p82 "Sisters Red"

« Sisters Red » est délicieusement sombre et divertissant !

La plume de Jackson Pearce est simple, fluide et agréable. L'intrigue est bien menée, ce qui fait que le lecteur a du mal à décrocher du roman. On est happé par cet univers ensorcelant. Le récit est dynamique avec actions, rebondissements, combats et romance. J'ai apprécié l'alternance des narrateurs à chaque chapitre, ce qui rend l'histoire plus vivante. De plus, Jackson Pearce a su se réapproprier habilement le conte intemporel de Charles Perrault sans tomber dans la caricature et en en faisant une version plus sanglante, obscure et adulte. L'auteure développe tout au long du roman sa propre mythologie des loups, qui sont des créatures maléfiques dépourvues d'âmes, ainsi que les différentes meutes, leurs hiérarchies et de leurs mœurs. Cependant, on reste un peu dans le flou et j'espère que l'on en apprendra un peu plus dans le deuxième opus.

En ce qui concerne les personnages, ils sont sympathiques. J'avoue que j'ai une préférence pour Rosie et Silas, ils sont plus attachants et évoluent au fil des pages à contrario de Scarlett, l'aînée, qui reste assez égale tout du long du récit.

Scarlett est détruite, dur et orgueilleuse. À partir du moment où elle a été marquée au visage par un Frensis (loup-garou), elle se dédie corps et âme à la chasse de ces derniers,pour protéger les jeunes filles sans défense et assouvir sa vengeance. Rosie se sent redevable envers sa sœur depuis qu'elle l'a sauvée de ces  êtres maléfiques. Du coup, elle la suit dans cette guerre terrifiante, mais elle aspire à autre chose. Rosie est plus rêveuse, insouciante et sensible. Elle aime les histoires d'amour alors que Scarlett trouve que c'est une perte de temps. J'avoue que le conflit interne de chaque sœur ajoute une touche de réalité et de profondeur au texte. La détermination de Scarlett pour tuer les Frensis est compréhensible tout comme le besoin d'une existence normale pour Rosie.

Quant à Silas, c'est un ami d'enfance. Il est doux, droit et d'une efficacité redoutable. C'est un forestier qui traque également ces bêtes féroces. On découvre qu'il ne voue pas toutes ses nuits à la poursuite de celles-ci. Il ressemble un peu à Rosie à ce niveau-là. On remarque au fil des pages que Silas nourri des sentiments envers l'une des sœurs ce qui est réciproque. On a plaisir à voir progresser cette romance qui adoucit le côté cruel de « Sisters Red ». Malgré tout, j'aurais aimé que les personnages soient un peu plus détaillés et approfondis.

Pour conclure :

Une lecture plaisante et punchy. Jackson Pearce a réussi à me captiver et à m'emmener là où je ne m’y attendais pas forcément. L'histoire est addictive, j'ai toujours voulu savoir ce qu'il se passerait par la suite. J'ai hâte de me replonger dans l'univers angoissant des sœurs Chaperons rouges !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fangtasia 9552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte