Magazine Politique

Chômage : Benjamin Lancar (UMP) plus fort que Pôle Emploi ?

Publié le 15 novembre 2011 par Letombe
Alors que Pôle Emploi est au bord de l'implosion, et que chômage est au plus haut, Benjamin Lancar, le Président des jeunes Pops, désireux d'attirer des électeurs dans sa permanence politique, vient d'y créer des ateliers d'aide à la rédaction de CV ! Chômage : Benjamin Lancar (UMP) plus fort que Pôle Emploi ?

Benjamin Lancar reconnaîtrait-il implicitement l'échec de la fusion ANPE/ASSEDIC voulue par le Président, et qui a conduit à la création de Pôle Emploi ? c'est la question qu'on peut se poser en lisant le communiqué qu'il a publié sur son site le 5 novembre dernier
« (...) L’UMP de la 5ème circonscription de Paris (3ème et 10ème arrondissements) propose à partir du mardi 8 novembre matin deux fois par mois un atelier d’aide à la rédaction de CV et au choix du parcours professionnel avec la participation d’un professionnel de l’orientation, dans la permanence de Benjamin LANCAR au 12, rue Hittorf (Paris 10ème) (...) »
En effet, les salariés de Pôle Emploi sont de plus en colère et ont décidé de le faire savoir : « (...) En région parisienne par exemple, les agents de Pôle Emploi sont chargés de suivre personnellement jusqu’à 200 chômeurs. Ils se disent débordés et incapables de faire face aux dossiers qui s’accumulent (...) »
Une conseillère interrogée par Europe1 précise : « On court après le temps. C’est du travail-zapping : on passe d’une activité à une autre, on essaie de combler tous les dossiers qu’on a en retard, de traiter une offre d’emploi entre deux et d’appeler un demandeur d’emploi. C’est vraiment du travail bâclé (...) » A tel point que : « Le principal syndicat de Pôle emploi, le SNU, appelle à une grève lundi, reconductible mardi, pour manifester l'exaspération des personnels du service public de l'emploi face à leur manque de moyens (...) »
Or, ce n'est pas la surcharge des conseillers de Pôle Emploi, que Benjamin Lancar met en cause. Selon lui le responsable c'est : « (...) Le Maire de Paris Bertrand Delanoë (qui) n’a jamais soutenu la politique de l’emploi du gouvernement alors que le taux de chômage à Paris est supérieur à la moyenne nationale (...) »
Que n'en t-il parlé à Xavier Bertrand de l'UMP et ci-devant Ministre du Travail !
Celui-ci aurait pu lui apprendre, rien qu'en septembre 2011, que : « (...) pour le troisième mois consécutif, le nombre de chômeurs a bondi en juillet par rapport au mois précédent. Selon les données du ministère du Travail, 36.000 demandeurs d’emploi sont ainsi venus gonfler les rangs de la catégorie A (chômeurs sans aucune activité). Celle-ci totalise désormais 2.756.500 personnes dans l’hexagone (+1,3% sur un mois et +2,8% sur un an). En comptant ceux exerçant une activité réduite (catégories B et C), le ministère a recensé 4.128.000 inscrits à Pôle emploi, soit 24.300 personnes de plus par rapport au mois précédent (+0,6% sur un mois et +4,3% sur un an). Et avec les départements d'Outre-mer, ce ne sont pas moins de 4.391.900 personnes qui étaient en quête d’un travail à temps plein fin juillet (+0,5% sur un mois et +4,5% sur un an)
La situation est d’autant plus inquiétante que le chômage de longue durée (un an ou plus) touche désormais 1.571.900 personnes (+0,8% par rapport à juin, +9,2% sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi cumulant entre deux et trois ans de chômage a grimpé de 27,7% par rapport à juillet 2010 ! Autre inquiétude, les plus de 50 ans sans aucune activité sont aussi plus nombreux (+2% sur un mois, +14% sur un an) (...) »
Mais pas de doute pour Benjamin Lancar, futur candidat aux législatives de 2012 dans la cinquième circonscription de Paris, si la politique de l'emploi du gouvernement s'était appliquée à Paris, le problème du chômage serait réglé !
Donc, afin de lutter contre les odieux socialistes parisiens qui s'obstinent à à ne rien faire pour apporter localement des solutions contre le chômage, il a décidé dans un élan de générosité de : « (...) promouvoir l’aide aux Parisiennes et aux Parisiens dans leur recherche d’emploi ou leur orientation professionnelle (...) »
On pourra toutefois regretter que le communiqué n'indique pas, si les candidats à la rédaction du CV se verront remettre à l'issue de leur visite : Une réduction sur leur adhésion au parti présidentiel, un porte clé, un tee-shirt ou même un stylo lumineux qui joue la Marseillaise, siglés UMP.
Dans l'immédiat, Jean-François Copé ne s'est pas prononcé pour l'extension de cette expérience à l'ensemble des permances de candidats UMP aux prochaines législatives, ce qui pourtant permettrait aux demandeurs d'emploi, de venir expliquer de vive voix aux candidats ce qu'ils pensent de la politique gouvernementale de l'emploi !
Crédit photo
Public Sénat


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines