Magazine Science & vie

Israel: découverte d'une inscription unique en arabe datant de la période des Croisades

Publié le 14 novembre 2011 par Jann @archeologie31


Les archéologues ont déchiffré une inscription en arabe vieille de 800 ans sur une dalle de marbre gris. D'après l'Israel Antiquities Authority (IAA), il s'agit de l'unique inscription en arabe de la période des croisades trouvée au Moyen-Orient.

Israel: découverte d'une inscription unique en arabe datant de la période des Croisades
L'inscription porte le nom de l'empereur romain germanique Frédérick II, et la date "1229 de l'Incarnation de notre Seigneur Jésus le Messie", ce qui a mené l'IAA à déclarer cette découverte archéologique de rarissime.
L'inscription a été trouvée il y a des années sur un mur à Jaffa, près de Tel Aviv, mais semblait dater de la période ottomane; les archéologues n'y avaient donc pas accordé une grande importance.
Mais lorsqu'ils ont commencé à déchiffrer l'inscription, ils ont réalisé qu'elle datait de l'époque des Croisades du Moyen Age, a expliqué le professeur Moshé Sharon, de l'Université hébraïque de Jérusalem.
Frédérick II a dirigé la sixième croisade (1228-1229), fortifié le château de Jaffa et laissé deux inscriptions dans ses murs: l'une en latin et l'autre en arabe. "L'inscription arabe a été rédigé par des fonctionnaires de Frédérick II, ou peut-être l'empereur lui-même, et c'est celle qui a été déchiffrée aujourd'hui", ajoute M. Sharon, l'un des deux archéologues qui a déchiffré l'inscription.
L'inscription est quasi intacte. Elle énumère tous les titres de Frédérick II, et n'a pas d'équivalent ailleurs.
En Sicile, où le principal palais royal de Frédérick II était situé, aucune inscription arabe n'a été trouvée à ce jour.
La réalisation la plus importante de Frédérick II lors de sa croisade a été la remise de Jérusalem aux Croisés par le sultan égyptien al-Malik al-Kamil, à la suite d'un accord d'armistice signé par les deux dirigeants en 1229.
Bien qu'il fut excommunié par le pape Grégoire IX, Frédérick II se fit couronner roi de Jérusalem dans l'église du Saint-Sépulcre, et l'inscription mentionne d'ailleurs qu'il était le «Roi de Jérusalem».
Source:

Derniers articles sur Israel:


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jann 117842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine