Magazine Séries

Once upon a time – Episode 1.04

Publié le 15 novembre 2011 par Speedu
Once upon a time – Episode 1.04

The price of gold

Saison 1, Episode 4 sur 22
Diffusion vo: ABC – 13 novembre 2011

Emma Swan doit venir en aide à Ashley / Cendrillon qui n’arrive pas à se défaire du pacte qu’elle a conclu avec Tracassin / Gold.

Once upon a time réussit une bonne chose. La série sait prendre les contes et les tordre afin de lier le tout dans un be lensemble. Ainsi, cette semaine, le début de l’épisode laisse bien sur le cul avec la marraine qui se fait zapper par Tracassin. Déjà que la marraine ne nous est pas apparue sur la traditionelle allure de la mamie un peu forte et bienveillante mais en plus, sans pitié, elle est pulvérisée par Tracassin. Bonne surprise, bonne idée. Et la suite joue aussi bien le coup en mélant habillement les différents contes. C’est vraiment sympa de voir Blanche Neige et Prince Charmant être là à son mariage puis venir en aide à Cendrillon. Cela permet de bien installer le monde des contes comme un monde unique et j’aime bien.

Once upon a time – Episode 1.04

Malheureusement, Cendrillon n’était pas au top, principalement à cause de son actrice. Du coup, je comprends mieux pourquoi ils n’étaient pas pressés de retrouver Karen dans Falling Skies qui est jouée par la même actrice. Elle est juste horriblement mauvaise. Et puis Cendrillon, la femme parfaite, doit du coup se coltiner la petite marque / cicatrice au dessus de la lèvre et ça ne le fait pas. Jessy Schram n’est pas glamour ou princière pour un sou. Et puis son couple est à vomir. Si seulement elle avait pu plonger dans le puits pour voir si son doux et tendre y était tombé …
C’est vraiment dommage parce que du coup, ça m’a gaché cette relecture du conte de Cendrillon qui était assez simpliste mais bien foutu et où on voit les conséquences directes sur Storybrooke.

Du coup, je préfère voir ainsi des actions dans un monde avec des conséquences dans l’autre plutôt qu’un parallèle entre deux situations. La solution des conséquences lie les deux mondes et leur donne de la consistance. Et surtout, cela fait gagner des points à Tracassin qui semblait savoir ce qui allait arriver. Le pilote place sa capacité à lire l’avenir et là, il le dit à plusieurs reprises qu’il aura le gosse, dans ce monde ou dans le suivant. Il semblait donc savoir ce qui allait arriver et a probablement dû agir en conséquence afin de garder son savoir.

Tracassin est vraiment le grand gagnant de cet épisode et confirme à quel point Carlyle est génial dans le rôle, tout comme dans l’alter égo Gold. Le personnage est msytéreux, inquiètant et imprévisible. A vrai dire, je me demande même si il n’a pas manipulé Cendrillon afin de pouvoir obtenir le deal avec Emma finalement. Maintenant, l’élue a une faveur à lui rendre et cela aura forcément son importance par la suite. J’ai vraiment du mal à voir que cela n’était pas prévu d’avance par Gold pour se préserver lors de la suite des évènements. Cela m’intrigue vraiment.

Par contre, cela est extremement mal amené puisqu’on passe par le contrat de rachat de bébé. Et apparament, Emma est très conne puisque c’est une évidence que le contrat est tout simplement nul entre Ashley et Gold. La vente de bébé est interdite ! C’est vraiment gênant de ne pas traiter ce point alors qu’on a justement Emma qui est très terre-à-terre. Pourtant, elle ne cherche à aucun moment à déjouer le contrat de Gold. Elle ne fait que le remplacer par un autre.

L’autre truc qui m’a gêné, en plus des horribles clins do’eils trop visibles (le loup de Ruby, la basket de henry …), c’est Henry. J’en peux plus du mioche qui se tape tout le temps l’incrust alors qu’il ne sert à rien à part répéter encore et encore les mêmes choses. Enfin avec une légère variante puisqu’on découvre qu’il n’a pas encore identifié toutes les contreparties contes des habitants. Mais à part ça, il est juste chiant, comme un vrai gamin en fait. Ce qui me rend encore plus perplexe sur l’attachement de Emma envers lui qui grandit de plus en plus, jusqu’au point de lui faire accepter le job de shérif assistante. Certes, le boulot est fait pour elle mais bon, j’ai vraiment beaucoup de mal à voir ce qui aurait pu la pousser à vouloir rester là dans les 4 épisodes écoulés. moi par contre, je serais resté, au cas où je puisse conclure avec Ruby … Sur un malentendu, on ne sait jamais.

Once upon a time – Episode 1.04

Bref, 8/10

Une très bonne relecture du conte de Cendrillon avec une bonne dynamique sur le monde de Storybrooke. C’était très intéressant sauf cette histoire de bébé à vendre qui est mal résolue dans le vrai monde.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine