Magazine Poésie

142165 : Elektrik

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Elektrik

Parcouru d'électricité, j'avale les lumières du ciel et de la ville. Je renvoie aux enfers les lueurs tremblotantes et laisse les éclairs se vautrer dans la terre qui les aspire. Je m'extirpe doucement des eaux boueuses, mon corps sale s'élève bientôt au-dessus du lac, des gouttes électriques troublent le monde. Mes yeux jettent des reliques à chaque coin de forêt puis je disparais.

Postscriptum

Conseil musical du jour: Jacques Brel - Quand on n'a que l'amour


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines