Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions, les matches de 13h

Publié le 20 novembre 2011 par Sixverges
Sautons aux Conclusions, les matches de 13hLes Ravens résistent à la remontée des Bengals, les Packers peinent à rester invaincus, voici votre résumé des early games.
Bengals 24, Ravens 31
-AJ Green ne joue pas mais Jerome Simpson et Andrew Hawkins donnent des catches spectaculaires à Andy Dalton lors du 2e drive des Tigrés. Suite à un pass interference douteux, c'est Cedric Benson qui conclut le tout avec un TD de 7 v. 7-0 Bengals en milieu de 1e quart et c'est l'fun de voir la pression aller sur l'attaque du Baltimore.
-L'attaque en question réplique avec un punt, les Bengals appliquent pas mal de pression sur Flacco.
-En fait, le match se transforme en concours de dégagements pendant un bon bout de temps, jusqu'à ce que les Oiseaux Mauves égalisent sur un TD de 35 v d'Anquan Boldin. Un mauvais punt avait donné une excellent position sur le terrain aux Ravens et ils en ont profité 7-7.
-Après un three and out de Bengals, Flacco rejoint Torrey Smith sur 49 v, jusqu'au 4 des Bengals. Rice confirme le tout, 14-7 Raven en milieu de 2e quart.
-L'attaque du Cincy est bien endormie, il y a un sérieux manque d'explosion sans AJ Green. Les Tigrés ne font plus rien depuis leur drive initial.
-Torrey Smith capte un passe et Pacman Jones le plaque par les cheveux. Ça doit tirer en ostie.
-Tout de suite après, Flacco lance en plein dans les mains de Nate Clements. Les Bengals reprennent à leur 35, une chance intéressante mais ça ne mène à rien. 14-7 Ravens et les Bengals vont devoir trouver des moyens de progresser sur le terrain en 2e demie. Rien d'ahurissant à signaler côté stats mais Flacco a tout de même 173 v au compteur.
-Placement des Ravens en début de 3e quart et les Bengals doivent commencer à ressentir la pression. La défensive ralentit l'adversaire mais ne le stoppe pas vraiment et l'attaque ne fait rien.
-Bon ben, l'attaque ne dort plus: belle poussée de 80 v avec un autre touché de Benson comme dessert. 17-14, ça se resserre.
-Aaaargh, fumble de Dalton, repris par les Ravens au 8. Touché de Rice, 24-14 Ravens. Moi qui rêvais d'une fin excitante.
-Interception splendide de Lardarius Webb en début de 4e quart, suivie d'une bombe de 38 v à Torrey Smith, 31-14. Smith a 6 catches et 165 v, il est pas mal bon.
-Dalton rejoint Andre Caldwell sur 49 pour le touché et fait de même avec Jermaine Gresham (9 v) quelques minutes plus tard. Malheureusement pour les Tigrés, le touchdé de Gresham est renversé sur un challenge, décision moyenne. Les Bengals se contente d'un placement mais c'est quand même 31-24 avec 5 minutes à faire au match.
-Les Bengals reprennent assez rapidement le ballon et remontent vite jusqu'à la zone rouge adverse. Sur le point de se faire sacker, Dalton se débarrasse du ballon et se fait imposer un intentional grounding. Ouch. 3E et les buts au 17 des Ravens Dalton doit encore se débarrasser du ballon, pressé de toute part. Il doit encore courir pour sa vie sur le 4e essai, incomplet et les Ravens s'en tirent. Le challenge sur le « touché » de Gresham a fait toute la différence.
-Dur à avaler pour les Tigrés qui viennent de perdre deux matches serrés de suite contre leurs rivaux de division. Il ne leur en manque pas beaucoup. À 6-4, ils sont encore dans la course mais ils auront besoin d'aide pour aller chercher un wild card. Les Ravens (7-3) ont répondu au défi des Bengals. Ils ont marqué en masse de points et la défensive s'est imposée en fin de match. Ils continuent leur route vers les séries même si ce n'est pas toujours joli.
Bucs 26, Packers 35
-La game est décrite par Joe Buck et Troy Aikman. Ils doivent se demander où sont les Cowboys et les Giants.
-On apprend que les Bucs sont 31e pour les verges allouées. Quand t'as pas trop d'attaque, c'est une mauvaise nouvelle.
-Long drive initial du Pack, mettant en vedette un course du punter Masthay sur un 4e jeu. Il a échappé l'objet et a du courir. Le point final du drive est venu sur une course d'une verge de...BJ Raji. 7-0 Packers, 14 jeux, 88 v, 8:27 pour cette poussée.
-Les Packers en rajoutent avec un TD de3 Tim Crabtree sur 5 v, 14-0. et ça commence à rgerder mal pour TB.
-Oh oh, coup de théâtre: course spectaculaire de 54 v de LeGarrette Blount pour le touché. Le Garrette défonce 7-8 tackles en route vers la terre promise, on verra ce fait saillant souvent.
-Les Bucs forcent ensuite un dégagement et on voit qu'ils ont repris vie. On aura peut-être un match.
-Le Tampa se rend au 10 des Packers mais se contente d'un placement. 14-10 avec 4 minutes au 2e. Belle opportunité partiellement ratée.
-Évidemment, les Packers vont ajouter un autre touché, cette fois-ci c'est une passe de 5 v. à Jordy Nelson. Des touchés à Raji, Crabtree, Nelson...le Pack veut fucker nos pools.
-La demis se termine ainsi, 164 v, 2 TD, 0 INT pour Rodgers. La routine...
-Le début du 3e quart se déroule sans trop d'histoire jusqu'à ce que les Bucs se rendent dans la zone rouge adverse avec six minutes à faire. Un offensive passe interference contre Kellen Winslow les force à se contenter d'un placement une fois de plus. Ils ont laissé huit points sur le terrain dans la zone rouge, ça fait mal. 21-13 Packers.
-Le Pack ne réussit pas à donner le coup de grâce, les Bucs restent dans le match et marquent un touché (Mike Williams, 10 v) sur leur possession suivante. La tentative de converti de deux points est ratée, 21-19 GB.
-Bon, les Packers sont tannés, surtout James Starks qui réussit plusieurs gros jeux sur la possession subséquente. C'est le gros blanc John Kuhn qui marque sur une v, suscitants un beau « KUUUUUUUUUUUUUUHN » de la part de la foule. 28-19 pour les Verts avec 7 minutes à faire au match.
-Ouf, dégagement des Bucs sur leur possession suivante, ils auront besoin de beaucoup de chance pour remonter.
-Ben voilà un revirement, une interception de Ernest Mack à la mi-terrain. Seulement la 4e INT contre Rodgers cette saison.
-Une bombe à Arrelious Benn amène Tampa à la porte des buts. Freeman rejoint Dezmon « Lenny » Briscoe pour le touché. 28-26, le converti de deux points raté fait mal en ta. 4:25 à faire.
-Botté court? WTF? Évidemment, les Packers reprennent. Quelle mauvaise idée, il restait du temps en masse, l'attaque du Pack en arrachait un peu, les Bucs avaient deux timeouts...
-Une passe de 40 v à Jordy Nelson met la cerise sur le sundae, 35-26 Packers. Raheem Morris va regretter ce botté court...
-Les Bucs se sont vaillamment battus mais les points égarés dans la zone rouge ont eu raison d'eux. Ils ont maintenant une fiche de 4-6, ce sera compliqué de faire les séries. Pas grand chose à dire sur les Packers, ils ont une fiche de 10-0 avec le duel du Thanksgiving contre les Lions, un match très attendu.
Bills 8, Dolphins 35
-Les Fins jouent mieux depuis quelques temps mais ce match est un muts-must-must win pour les Bills.
-Les Dolphins ont annoncé un sellout cette semaine mais le stade est à moitié vide. La NFL en arrache en Floride, c'est pas drôle. Qu'est-ce qu'on attend pour déménager tous ces clubs à Québec?
-Les Bills commencent bien offensivement mais Fitzpatrick (un ancien d'Harvard) rate un Stevie Johnson fin seul pour un 1e jeu et on se contente d'un placement. 3-0 Buffalo.
-Les Fins répliquent avec un TD d'Anthony Fasano suite à une poussée de plus de 8 minutes. 7-3 Miami.
-Après un 3 and out des Bills, le Miami remet ça. Une passe de 46 v. Matt Moore au FB Charles Clay met la table pour un TD de 5 v. de Reggie Bush. 14-3 Fins, les Bills s'effondrent.
-Ouf passe déviée par Brad Smith dans les mains de Nolan Carroll, les Dolphins reprnennent au 23 des Bills. Ouch.
-Moore rejoint le susmentionné Clay sur 12 v pour le TD. 21-3 Miami en début de 2e quart.
-Une passe de Fitzpatrick dévie sur David Nelson et tombe dans les mains de Yeremiah Bell et les fins reprennent au 4 adverse. Moore rejoint Brandon Marshall, 28-3. En début de saison, c'était les Bills qui attrapaient des interceptions tippées mais le vent a tourné.
-Le botteur nouvellement acquis Dave Rayner réussit un placement de 56 en toute fin de demie, 28-6 Dolphins. C'est un bien petit baume sur les plaies des Bills qui jouent bien mal. 9/20, 101 v., 0 TD, 2 INT pour Fitzpatrick, pas joli. Matt Moore continue à bien jouer: 11/14, 148 v, TD, 0 INT.
-Au début du 3e quart, le stade est vide à 75%. Les fans voulaient battre le trafic?
-Ça s'est termine 35-8 et ça fait deux volées de suite pour les Bills. Ils s'enfoncent sérieusement, leur beau début de saison est un lointain souvenir. Fitzpatrick n'est plus le même depuis qu'il a signé son contrat mais ce n'est À 5-5, on ne peut pas les éliminer mais disons que leur longue séquence sans prendre part aux séries risque fort de se poursuivre. Chapeau aux Dolphins, à 3-7 ils regagnent un peu de crédibilité.
Panthers 35, Lions 49
Première demie catastrophique pour le Detroit. Des interceptions, un touché sur un retour de botté, un TD de Cam Newton sur un draw. Les Lions s'en tirent avec un déficit surmontable de 27-14 mais quand même. Ils ont pris l'initiative en début de 2e demie grâce à des touchés de Nate Burleson et Tony Scheffler, une remontée qui rappelle le début de la saison. Les équipes se sont échangé des touchés à la pelle en deuxième demie et la bande à Stafford a réussi à en marquer plus. 335 v, 5 TD et 2 INT pour l'ami Matt, pas pire pour un gars qui a mal au doigt. Les Lions (7-3) ont réussi à rester pertinents assez longetmps pour nous donner un match palpitant au thanksgiving, on les remercie.
Raiders 27, Vikings 21
Ce match ressemblait à un trap game pour les Raiders mais Adrian Peterson a quitté le match en 1e demie et les Vikes en ont grandement souffert. Autre match de 100 v pour Michael Bush, il remplace bien McFadden. Les Raiders concrétisent leur première place dans l'AFC Ouest avec leur fiche de 6-4. Ils affronteront les Bears la semaine prochaine, ça promet.
Cowboys 27, Redskins 24
Les Skins n'avaient pas le goût de se laisser faire, marquant deux touchés en fin de 2e quart pour se rendre à la mi-temps avec une avance de 14-10. Avec une égalité de 17-17, Tony Romo a rejoint Jason Witten pour un touché de 59 v, 24-17 Cowboys. Avec 14 secondes à faire au 4e quart, Sexy Rexy Grossman rejoint Donte Stallworth pour le touché égalisateur: OT! Les Skins ont raté un placement de 52 v et les Boys ont bénéficié de la bonne position subséquent pour aller chercher la victoire. Trois touchés et aucune interception pour Romo, l'arrivée de DeMarco Murray l'a transformé. Murray a eu seulement 73 v en 25 course aujourd'hui cependant. À 6-4, les Boys gardent le tempo avec les Giants.
Bons matches de 16h, JR sera là avec le résumé en début de soirée

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines