Magazine

Emission à podcaster - De l'ombre à la lumière ou Jean-Loup Dabadie en 13 chansons

Publié le 21 novembre 2011 par Podcastjournal @Podcast_Journal
PLAN DU SITE Abonnez-vous à nos flux RSS ou atom! Recherche d'évènements à venir (indiquez un mot significatif) Écoutez l'émission intégrale en podcast audio!

Extraits textuels de l'émission:

Bonjour à tous où que vous soyez sur la planète, fidèles à Radio Fil et au Podcast Journal où nouveaux internautes à nous rejoindre sur ce rendez-vous mensuel De l'Ombre à la Lumière, cette programmation sur un auteur ou compositeur est aujourd'hui consacrée à Jean-Loup Dabadie.

Philippe et Maryse sont heureux de vous retrouver après les spéciales Francis LaiDidier Barbelivien – Vline Buggy – Pierre Delanoë, voici De l'ombre à la Lumière en 13 chansons de l'auteur Jean-Loup Dabadie.

Son talent lui a permis de faire plusieurs carrières simultanément : scénariste, romancier, parolier, dramaturge, journaliste, le conduisant ainsi depuis avril 2008 sous la coupole de l'Académie française, élu Académicien au fauteuil 19. Là nous retrouvons Jean-louis Dabadie avec la casquette d'auteur et quelques interprètes qui chantent ses mots:

Michel PolnareffSerge Reggiani – Robert Charlebois – Guy BedosMireille MathieuYves MontandMichel SardouJean GabinJohnny Hallyday – Elsa Lunghini – Patrick JuvetJulien Clerc.
Quel plateau! Avec Michel Polnareff, Jean-Loup Dabadie aura dix ans de collaboration dont des signatures de grands tubes comme en 1969 avec ce titre: "Tous les bateaux, tous les oiseaux" Avec Serge Reggiani, Jean-Loup Dabadie ajoute à son palmarès 9 chansons dont on écoute celle de 1967: "Le petit garçon"

On aurait pu écouter aussi ''L'italien" ou "Et puis" etc... C'est dur de sélectionner!
A Robert Charlebois il écrit une de ses plus belles chansons. Hélas il n'hésite pas de vidéo en live, mais vous serez encore plus attentifs au texte! En 1982 Robert Charlebois chantait: "Meurs pas" Pas vraiment une chanson, mais un sketch bien sorti en 45 tours, Jean-Loup Dabadie n'écrira pas que celui-là à Guy Bedos, mais au total, sept dont "La drague". En 1963 Guy Bedos fait un triomphe sur scène et sur les radios avec: "Bonne fête Paulette"


Mireille Mathieu, quelques titres aussi de Jean-Loup Dabadie où en 1970 elle chantait: "C'est la vie mais je t'aime"
1979 deux chansons sur mesure pour Yves Montand: "Valentin" et "L'addition", elles font partie de son album intitulé "Montand d'hier et d'aujourd'hui". Sur une musique de Michel Legrand, les paroles de Jean-Loup Dabadie, on retrouve le chanteur Yves Montand avec: "L'addition"
Aussi une dizaine de titres avec Michel Sardou dont Jean-Loup Dabadie signe le célèbre sketch "Maman" qui n'est autre qu'une parodie où Michel Sardou donne la réplique à sa mère Jackie, sur la chanson de Claude François "Comme d'habitude", très drôle! Dans l'émission de Radio Fil et du Podcast Journal "De l'ombre à la lumière" on écoute de 1987, sur une musique de Jacques Revaux et Jean-Pierre Bourtayre avec les paroles co-signées Jean-Loup Dabadie et Michel Sardou: "Féminin comme" Il n'était pas chanteur, mais quel timbre de voix! Jean Gabin sur ce texte de Jean-Loup Dabadie, le succès ne pouvait être que certain, avec l'émotion garantie. C'était en 1974. On écoute Jean Gabin: "Maintenant je sais"
En 1983 Jean-Loup Dabadie, pour le film "J'ai épousé une ombre", écrit les paroles pour Johnny Hallyday. Le clip que vous pourrez regarder sur le Podcast journal est d'ailleurs un extrait du film. On retrouve Johnny Halliday: "J'ai épousé une ombre"
Elsa Lunghini chante aussi les mots de Jean-Loup Dabadie en 1993 avec ce titre: "Tout le temps tout le temps".
Autre grand tube de Jean-Loup Dabadie pour le texte, pour la musique c'est Patrick Juvet qui en 1982 chantait: "Rêves immoraux" Pas loin d'une quarantaine de chansons au répertoire de Julien Clerc ont le cachet Jean-Loup Dabadie, dont: "Ma préférence", "Partir", "Ma doudou", "Respire" etc... Radio Fil et le Podcast Journal vous ont choisi un titre de 1982 dont bien sûr le compositeur-interprète est Julien Clerc: "Femmes je vous aime"
Dans ce choix difficile des titres si nombreux, nous n'avons pourtant pas résisté à terminer avec le même artiste qui a ouvert cette émission, ce méga-tube nous l'imposait presque et quel beau final, souvenez-vous de 1972! Paroles Jean-Loup Dabadie, musique et interprétation Michel Polnareff: "Nous irons tous au paradis"
Ainsi s'achève cette mini-rétrospective de Jean-Loup Dabadie auteur de chansons, juste un aperçu du talentueux écrivain aux multiples facettes d'écritures, au brillant palmarès de récompenses à la hauteur de son talent: Grand prix Vincent Scotto en 1972, Grand prix de la SACEM en 1984, Grand prix de la chanson française en 2000, scénariste et dialoguiste Prix Louis Delluc en 1970 pour "Les choses de la vie" et en 1974 pour le film "La gifle"; et comme on le soulignait au début de l'émission, Jean-Loup Dabadie a été élu le 10 avril 2008 "immortel" à l'Académie française.

Au mois prochain, pour une nouvelle émission "e l'ombre à la lumière"! Encore merci pour votre fidélité et si vous avez aimé, passez à vos amis ces liens:

* En un clic tous les liens et horaires sur cette page: http://nouveauxtalents.be/delombrealalumiere.html
Direct en page d'accueil du Podcast Journal:
http://www.podcastjournal.net/EMISSIONS-PODCAST_r212.html
Vous y retrouverez sans souci d'horaire les "33/45" en podcast audio & vidéo, ainsi notre mensuelle 'De l'ombre à la lumière' Le Podcast Journal, en partenariat avec Radio Fil, vous offre tous les quinze jours une émissio... Podcast (52.51 Mo) Sortie DVD du documentaire musical AFRICAPHONIE HÉRITAGE le 2 décembre 2011, diffusion le... Podcast

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog