Magazine Décoration

Oh la vache !

Par Klmchantrier
by Fanie

Oh la vache !

Comme c’est étrange, mais depuis que nini travaille sur le webmarketing web, elle a mit les pieds et les neurones dans un « drôle » d’écosystème, (mais pas dans le genre « funny ha ha », mais « funny bizarre ») extrêmement codifié, rempli de terminologie sibylline.

Et voilà ! Je commence à parler de moi à la troisième personne, c’est bien le signe qu’un alien est entré en moi. Alain Delon sort de ce corps ! Mais la réalité est bien pire que toute la vanité d’Alain : j’ai été vampirisée par un étrange dialecte marketing. Et pourtant… j’ai travaillé, dans une autre vie, sur du sanskrit, du mycénien, noyé mon faible esprit dans le magyar, massacré mes dents sur du Perl… c’est pour dire, je pensais que j’étais immunisée contre les langages obscurs. Eh bien non, me voilà au prise d’un jargon mer… catique.
Mais heureusement pour mes pauvres synapses empêtrées dans toutes ces nouvelles notions, au milieu des stratégies cross-média, de communication à 360 degrés, de click and mortar, de bricks, clicks, flips and cloaking… j’ai découvert un auteur, Seth Goding, apparemment une sorte de gourou du marketing. Son nom commence par god-, on peut pas se tromper sur ses intentions. N’empêche que le gars a une réflexion singulière. Sur son blog, c’est une couverture d’un de ses livres qui a attiré mon attention, où on le voit avec un grand nez de pinnochio, sous ce titre racoleur mais tellement juste : « All marketers are liars ». Puis dans mes recherches, je suis tombée sur cet autre livre, The Purple CowLa Vache Violette. Hum, hum, hum, me direz-vous mais qu’a donc fumé ce garçon ? Travailler sur des concepts marketing lui aurait-il mit ses neurones en kernel panic, ou a-t-il trop mangé de Milka et ça lui vomit au cerveau des trucs trop chelou ? Mais nan. C’est une théorie, assez simple finalement, mais elle m’inspire !
Voilà le message en diagonal :

Tentez d’arrêtez d’avoir peur de vous planter est une des meilleures méthodes pour créer un produit exceptionnel. Vous allez peut-être vous planter quelques fois, mais vous apprendrez plus chaque fois. La création de produit n’est pas qu’une activité pour le marketing, étendez cela à toutes les sphères de la compagnie afin d’avoir un résultat optimal. Tenter de créer une vache violette n’est pas une activité ponctuelle, c’est un processus continu.

Alors cette histoire de vache violette a fait tilt dans mon petit cerveau de normande. A moi de créer ma vache violette ! J’ai tellement de projets de vaches, je pourrai faire un élevage. Mais seront-elles violettes ? Ne seront-elles pas blanches avec de grosses tâches, remplies d’imperfections, et mille fois vues et revues dans les champs de la création ?
Oui, c’est ça, créer sa vache violette, sans peur de créer un monstre… Ce sera peut-être un zèbre sans rayures au début, ou un lapin avec de graves anomalies génétiques…
Mais peut-être aussi créerai-je ma licorne, n’est-ce pas encore mieux que la vache violette ?

By Fanie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Klmchantrier 159 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine