Magazine Sport

Sale journée pour les gros en Ligue 1

Publié le 22 novembre 2011 par Ptimek

La 14e journée de Ligue n’a pas fait de cadeau aux grosses cylindrées du championnat. Ni le PSG, ni l’OL, ni l’OM n’ont pu éviter la défaite.

A ceux qui disent que la Ligue 1 est trop faible, Nancy, Rennes et Montpellier répondent l’inverse et montrent que le championnat est bien plus serré que ne peut le laisser croire les budget de chacun.

Kambouaré sur la sellette ?

Le coach parisien que l’on dit menacé depuis plusieurs semaines avec les rumeurs incessantes sur la venue de Carlo Ancelloti, a certainement vu d’un mauvais oeil ce revers à domicile, face à Nancy (0-1). En effet, au moment le plus critique il ne peut que constater la défaite de son PSG qui montre de plus en plus de signes de fatigue et de paupérisation au niveau du jeu. De là à dire que c’était le dernier match d’Antoine Kambouaré sur le banc du PSG c’est un peu vite aller en besogne. Cependant, le climat particulier qui reigne au PSG ne permet pas au groupe d’évoluer dans la plus grande sérénité alors que le club est leader de la Ligue 1. Espérons que ce ne soit qu’un accident.

Rémi Garde trop tendre ?

Le jeune coach lyonnais voit son équipe s’incliner à domicile face à un concurrent direct pour la Champions League, le Stade Rennais (2-3). C’est le 3e revers consécutive, toutes compétitions confondues. Malgré le retour conjugué de Michel Bastos et Lisandro Lopez, les Gones ont été incapables de contenir les assauts de rennais que l’ont disait trop tendres et pas assez expérimentés.

Cette fois, c’est bien Lyon qui a manqué de fermeté car après avoir ouvert le score, les lyonnais ont été incapable de tenir le résultat. Rien de catastrophique pour autant car le duo décisif Bastos-Lisandro devrait refaire rapidement parler de lui, notamment en Champions League mardi face à l’Ajax.

Bizarrement, Jean-Michel Aulas est resté très inhabituellement silencieux après cette série qui fait désordre à Lyon.

Dernier joker pour Deschamps ?

Le coach marseillais connaît une saison bien difficile. Après avoir momentanément redressé la barre il y a quelques semaines, Didier Deschamps peine à inscrire les résultats de l’OM dans la durée.

Certes, l’OM affrontait Montpellier (désormais leader de Ligue 1) mais le club marseillais aurait aimé offrir davantage et surtout revenir de la Mosson avec au moins un point. Au lieu de ça, le sort s’est de nouveau acharné sur les phocéens et Souleymane Diawara a malheureusement marqué contre son camps, enfonçant un peu plus son club vers une crise irrémédiable.

En effet, avec 12 points de retard sur le PSG et Montpellier, les chances de l’OM de jouer le titre et la Champions League s’amenuise. La Champions League devrait leur permettre de reprendre une bouffée d’oxygène avant de revenir aux affaires en Ligue 1 …pour le Classico.

Enfin, on notera que Bordeaux est entré pour la première fois de la saison dans la zone rouge. Avec leur défaite (2-0) à Dijon, les joueurs de Francis Gillot sont désormais relégables et on ne voit pas pour le moment une soupçon d’espoir …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine