Magazine Voyages

Bienvenus en Slovaquie! Vitajte na Slovensko!

Publié le 21 novembre 2011 par Atraversleurope

05/11/11

Premier contrôle par la police Hongroise. Tout est en règle monsieur l'agent, nous ne faisons que marcher.

06/11/11

Première marche de nuit jusqu'à 19H (le soleil se couchant à 16h30). 30km parcouru.

Autrefois rattachée à la République Tchèque, mais totalement indépendante depuis 1993, qui suis-je ? La Slovaquie bien sûr. Nous vous souhaitons donc la bienvenue dans ce nouveau pays qui s’offre à nous et dont nous allons en traverser une petite partie, toujours à pied. D’ailleurs nous avons déjà commencé et bien qu'il soit trop tôt pour tirer des conclusions, rien ne nous empêche de vous faire part de nos premières impressions.

DSC03409

Nous avons quitté la Hongrie et sommes entrés en territoire Slovaque le 18 Novembre. Afin de passer la frontière, il nous a suffi de traverser un pont passant au-dessus du Danube. Pas de poste de douane ni de contrôle, nous sommes donc passé comme des lettre à la poste. Une fois de l'autre côté nous commençons par chercher quelques repères. Tout d'abord nous retrouvons les Euros qu'on avait perdus de vue depuis la Grèce. Mais les prix ici sont quand même moins élevés. Je dirais qu'ils sont à peu près les même qu'en Hongrie. D'ailleurs ici on y parle toujours le Hongrois, donc ça change pas trop coté langue.

Ceci dit, après nous être procuré une carte du pays, nous commençons sans tarder notre marche sur le sol Slovaque. Et plutôt que de partir directement à Bratislava, nous avons décidés de commencer par monter un peu plus vers le centre du pays aux alentours de Zlate Moravce. Pour ça nous avons marché le long d'une petite route de campagne qui nous a fait traverser tous pleins de villages. Peut-être une dizaine sur 60km. Les distances les séparant dépassant rarement les 5 kilomètres, cela nous permet d'y aller par petites étapes, ce qui se révèle moins ennuyant. Et puis on ne voit pas trop les kilomètres défiler.

DSC03412
 
DSC03468

Sur la route nous plantons notre tente un peu partout, faisant des feux de bois pour faire cuire la bouffe. D'ailleurs, alors que nous marchions tranquillement vers Sikenica, nous avons trouvé un joli poulet dans un sac sur le bord de la route. Il était frais et avait encore toute ses plumes (mais je précise quand même qu'il était mort déjà, on l'a pas tué hein). Quelqu'un a dû le laisser tomber de son vélo et ne s'en est pas rendu compte peut-être. Mais les yeux de faucon de Valtou, eux ne l'ont pas raté. Et il est vite passé à la casserole! On ne s'est pas priver de s'en faire un petit barbecue. Et il était bien bon! oh l'inc...!! Si on pouvait en trouver tous les jours, la prochaine fois, moi, je veux le cochon... Et le cochonou! Bon j'arrête là avant qu'on m'envoye Brigitte Bardot.

Dites-moi, vous trouvez pas qu'il fait un peu frais? Je sais pas chez vous mais ici en tous cas, il fait pas chaud. Et j'ai l'impression que plus on monte, plus le thermo descend. Il affiche souvent le zéro et parfois même du négatif ( jusqu'à -6° pour l'instant). En plus depuis notre arrivée le temps est gris, pas un rayon de soleil. Si ça continue comme ça, on va pas tarder à se prendre de la neige. Bref, de gauche à droite, de bas en haut, les doigts gelés et le nez qui dégouline, c'est ainsi que nous avons avancé petit à petit, de Sturovo jusqu'à Tlmacé où l'on est arrivés aujourd'hui même en pleine nuit. Et demain on reprendra la route en direction de zlaté Moracve.

DSC03413
 
DSC03479.JPG


Un petit mot sur la Slovaquie et ses habitants avant de finir? Mais volontiers! Alors je commencerais par dire dans un premier temps que j'ai été surpris de voir que le Hongrois est beaucoup parlé ici. Dans tous les villages où l'on est passé les gens parlaient Hongrois. Ce n'est qu'aux alentours de Levice où l'on a réellement commencer à entendre du Slovaque. En revanche, contrairement aux Hongrois, les gens ici ont l'air déjà plus ouvert.  Ils sont curieux, ils discutent volontiers avec nous et on ne nous refuse jamais une petite bouteille d'eau pour la route. Nous verrons par la suite si ça se confirme.

Petit point négatif toutefois par rapport à la Hongrie où tout était assez propre, ici nous avons remarqué un léger manque d'entretien. Il y a pas mal déchets sur les routes. Et puis on dénote aussi une certaine pauvreté. Certains villages ont l'air d'anciens champs de batailles tout juste sortis de guerre. Maisons délabrées ou criblés de balles, abandonnés ou en ruines, c'est assez déprimant et triste à voir. Peut-être les cicatrices d'un douloureux passé.

DSC03470
 
DSC03445

Enfin bref, ce sera tout pour l'instant. Si on met de côté le mauvais temps, on peut dire que nos premières impressions sont assez bonnes pour le moment. On va donc essayer d'en apprendre un peu plus sur ce pays ainsi que ses habitants tout au cours de notre périple et bien sûr, on ne manquera pas de partager tout ça avec vous. En attendant, on vous donne rendez-vous au prochain épisode! Dovidenia!

Pas grand chose Toujours plus loin, toujours plus haut... 5.Bulgaria Italia, la dernière marche Une reprise en beauté sur la Transfagarasan Alain Bezard, voyageur de la planete bleu Moi je le trouve très sympa ce nouveau design!!! Fin de l'aventure Sicilienne? 1.Portugal 4.Grèce Précédent :Le duo est de retour medias Le projet Les Sept Lacs de Rila Fin de l'aventure Roumaine L'itinéraire Un noël à la napolitaine visite improvisée voyageurs Précédent :Fin de l'aventure Bulgare Le budget Accueil 6.Roumanie Prisoniers de l'enfer blanc... Articles les plus commentés Retour à l'accueil L'aventure continue en solo!! Suivant :Bienvenues en Hongrie! Üdvözöljük... 3.Italie De "chaudes" retrouvailles. 0.Préparation Le voyageur mystérieux Sur la route de Brindisi C.G.U. tampon Toujours pleins de surprises Grèce quand tu nous retiens Je pense à vous, je pense à vous, et quand vous passerez par Londres, été hiver, il y aura du thé et des couvertures pour vous accueillir! ;) La fin d'une aventure...? Bienvenues en Roumanie / Bine aţi venit în România! L'équipe Et on reprends la route Le matériel Ca tu peux le dire niveau kilomètres à l'avance : kecskemet direction Gyula, dans 120 kilomètres... tournez à gauche !! mdr L'invasion des couchsurfeurs Liste complète 2.France (Sud) Bienvenus en Grèce! / Καλώς ήλθατε στην Ελλάδα! Plovdiv, l'ancienne et éternelle La "Roumanie-voyage-atitude"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Atraversleurope 137 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine