Magazine Poésie

142253 : Destin figé

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Destin figé

Toi, la statue, être au corps de pierre

Toi, qui a vu et qui connait l'univers

Immobile, sans nom à l'âge incertain

Dis moi, comment fais-tu pour rester simple témoin.

Depuis les siècles, que le vent et la pluie t'agressent

N'as-tu jamais voulu de cette loi immobile te détacher?

Tu ne crains ni le temps, ni les hommes qui se pressent

Tous aux portes des Enfers, loin de ton immortalité.

Pourquoi t'abandonner à leurs règles sans passion?

Toi, tu connais le monde, tu as vu les secrets du passé

Tout ce que l'homme a oublié, toi tu en connais les raisons.

L'homme égoïste t'a sculpté mais bien avant lui tu étais né.

Tu t'obliges à quivre sans sentiments toutes ses lois humaines

Tu n'as pas à te sacrifier, à souffrir de leurs peines

Depuis le temps que tu restes devant le présent figé

Penses-tu réellement que ton destion est dans l'immobilité?

Ouvre enfin les yeux, ouvre ton coeur

Tout comme eux, tu as le droit au bonheur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines