Magazine Médias

Les sans-télé et moi (épisode 2)

Publié le 22 novembre 2011 par Poclatelephage
J'avais reçu pas mal de doléances au sujet de mon premier post sur mes rapports contrastés avec les gens qui ne possèdent pas de télévision. Ce week-end, ils ont été vengés.
Les sans-télé et moi (épisode 2)
Dans une assemblée de gens sympathiques, nous échangions autour de tout et de rien. Nous en arrivons à discuter du montant (exorbitant) de la redevance télévisée et tout le monde s'indigne de la payer alors que personne ne regarde la télévision. Le vin nouveau aidant, certainement, je n'ai pas pu me retenir d'indiquer que si, si, moi je la regardais la télévision. Ma voisine, qui jusque là avait du me voir autrement, a vraiment cru que je plaisantais.
Vous vous rendez compte, elle a cru que je blaguais sur ce sujet capital.
Qui de normal et de sain d'esprit irait regarder la télévision ?
J'ai donc du lui préciser fermement que non je ne rigolais pas et que oui je regardais bien la télévision....que c'était même ce que je faisais le matin en sirotant mon café au lait en l'absence de ma Moitié pour me réveiller en douceur, que ça pouvait m'arriver au delà de trois heures par jour le week-end ou quand mon emploi du temps se faisait plus light, et qu'en plus j'aimais ça.
Bon en fait, en vrai, je me suis arrêtée à « je regarde la télévision », et je n'ai pas vraiment précisé à quel rythme, ni depuis quand, ni le plaisir que j'y prenais. Aussitôt, mon interlocutrice, désireuse de s'informer, m'a demandé s'il y avait des trucs biens au moins à la télévision.
Là, j'avoue, j'ai été lâche.
J'aurais du répondre que TOUT était bien à la télévision, qu'il y avait « Koh Lanta » en ce moment, « l'amour est dans le pré » pendant l'été, « un dîner presque parfait » tous les jours (ou presque), « un trésor dans votre maison » qui a repris samedi, « Urgences » sur France 4 l'après-midi, « les filles d'à côté » sur NT1 le matin maintenant, tout plein de séries, des reportages sur les gens qui se font poser un anneau gastrique....
Au lieu de ça, j'ai répondu un truc qui ressemblait à « moui, il y a Arte par exemple ».
En gros, j'ai joué au pompier pyromane. J'ai sciemment allumé le feu puis je l'ai étouffé de mon mieux ensuite en me montrant profondément lâche. J'ai un peu honte, je l'avoue, de m'être offert une porte de sortie aussi facile, et d'avoir permis à mon auditoire de se rengorger sur les programmes d'Arte, que tout le monde regarde, mais dont tout le monde serait incapable de me citer une émission. Moi je peux parce que comme je regarde vraiment la télé, il m'arrive de vraiment regarder Arte.Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit non plus, j'assume à 100% ma téléphagie. Mais samedi, j'étais un peu fatiguée et je n'avais pas envie d'entrer dans une douce provocation sur la télé-réalité, les fictions AB, et les séries françaises. Chacun a pu camper sur ses certitudes et j'ai été sage jusqu'à ce que le primaires socialistes soient évoquées....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines