Magazine Science & vie

L 'avenir de l electronucléaire (7)

Publié le 22 novembre 2011 par 000111aaa

J  ‘entreprends maintenant  de vous exposer schématiquement le rôle du  CEA  dans la poursuite de la génération 3 et 4 des réacteurs du futur ….

Mais cette  synthèse  a été précédée d’une discussion avec mon  ami  Scrogneugneu , issu comme moi de la Maison-mère   et dont je vous retranscrit a peu près les grandes lignes : 

-« Olivier , Tu vas perdre ton temps !tu es en train de mettre la charrue avant les bœufs !

-«   Pourquoi dis-tu cela ? »

-«  Deux événements  sont en train  de se dérouler : le refus  d’une nouvelle frange de  l’opinion POLITIQUE   de continuer un électronucléaire  vieillissant   ou par-dessus le marché ,d’ en attaquer un renouvellement …..

Et d’autre part  le changement  de l’attitude même d’Areva qui se rétracte dans sa coquille, compte tenu des plus faibles perspectives offertes par le marché extérieur ……

-« Es tu bien sûr  que l’opinion  politique dont tu parles constitue la majorité des citoyens ?As-tu idée de ce que pense la majorité silencieuse ?

-«  Pas plus que toi  , mais  je crois que tu oublies  que dans notre démocratie  , ce sont les votes exprimés  qui l’emportent  et non  les citoyens qui ne s’expriment pas  ou mettent la tête dans le sable !

-« Enfin, CHARLES  , tu sais comme moi que les 40 ans de production  de l’électronucléaire français  n’ont pas apporté le moindre ennui a notre pays ! Pourquoi devrions-nous alors payer pour les fautes MAJEURES des USA, des RUSSES OU DES JAPONAIS ???Et ce d’autant qu ‘en retour,  le règne des diverses formes de carbone fossile  a entrainé pendant ces années  moult conflits et catastrophes …A  ce compte-là , s’il avait fallu fermer les mines après la catastrophe de COURRIERES(le samedi 10 mars 1906 et qui fit officiellement 1 099 morts) , comment aurait-on  pu continuer la vie économique de la France  de l’époque … ?Importer d’ailleurs ?Tu as lu , comme moi  les numéros spéciaux de  LA RECHERCHE  . «  OBJECTIF TERRE 2050 «  et « LE PETROLE EN 2030 » . Tu as reçu , comme moi  , REPERES , LES CHIFFRES CLEFS DU CLIMAT »  ET TU SAIS QUE POUR 36000 RAISONS NOUS ALLONS DANS LE MUR   si nous nous désintéressons de la dérive  rapide du climat … PARLER DES CONDITIONS DE VIE DE L’HOMME DANS UN OU DANS DIX MILLENAIRES N A  POUR L’HEURE QUE PEU DE SENS  PUISQUE LE RISQUE ZERO N’EXISTERA JAMAIS NI DANS LES PHENOMENES NATURELS  NI DANS LES ACTIVITES HUMAINES …. NON ? »

-« OLIVIER,INUTILE DE GEINDRE …c’est comme ça…Il y a des gens qui préféreront toujours   retrouver «  la Civilisation  de l’escargot dans sa coquille »  et se passer de progrès ! »

ETC…ETC…. C EST AINSI LE CAFE DU COMMERCE A ORSAY !

--------------------------------------------------------------------------------------

1/LE CEA NE S' ENDORT PAS!

Ce n’est pas parce qu’ on ne fait plus exploser de bombes qu’ on ne les améliore pas ; ce n’est pas parce qu’ on  fait fonctionner les réacteurs  qu’ on ne peut pas les rendre encore plus surs ; ce n’est pas parce qu’ on  s’occupe d’énergies renouvelables  qu’ on a trouvé les voies les plus miraculeuses et les plus économiques .IL FAUT dans ce domaine  laisser du temps aux  technologies  pour s’ affiner et murir  . Exporter les panneaux solaires des chinois ou japonais  pour les installer en  FRANCE   c’est  les favoriser  à deux titres : c’est eux qui reçoivent les subventions de manière déguisée et  ce sont nos chercheurs qui  en pâtissent ....

Les efforts du CEA sont donc dirigés vers :

1-1 :L’amélioration du nucléaire existant ou à venir, à savoir :

1 : Utiliser plus efficacement le combustible nucléaire car il existe des gains importants de productivité à réaliser grâce au combustible nucléaire et à son mode de gestion

2 : Répondre aux besoins industriels par des programmes de R&D sur le combustible

Pour mener à bien ces études, le CEA dispose de moyens « lourds » : certains laboratoires  permettent la fabrication d’éléments combustibles expérimentaux ; le réacteur Osiris (Saclay) en permet l’irradiation ; les cellules chaudes  de Saclay , de Cadarache et  de Marcoule permettent l’analyse de ces éléments irradiés

3 : Le développement de la modélisation et de la simulation

Modélisation de l’interaction pastille-gaine notamment car la qualification d’un combustible beaucoup moins sensible à  cette interaction apparaît comme un objectif majeur . En outre le CEA dispose d’outils de modélisation et poursuit le développement de codes de calcul améliorant toujours plus la finesse de prédiction des comportements des réacteurs ou de leurs composants.

L’allongement de la durée de vie des réacteurs est un enjeu majeur pour les exploitants mais demande une très bonne connaissance et une grande maîtrise des mécanismes de vieillissement de tous leurs composants. Ainsi la cuve du circuit primaire des réacteurs à eau supposé non remplaçable est un élément dont la tenue mécanique est requise de manière impérative en conditions accidentelles. Aussi fait-elle l’objet d’un programme spécifique de surveillance et d’évaluation de durée de vie. Par exemple , à chaque visite décennale, EDF présente à l’autorité de sûreté un dossier de tenue en service des cuves justifiant leur aptitude à remplir cette fonction de sûreté pour les dix ans à venir.  Je vous en ai largement parlé lors de mes analyses des rapports de l ASN.

Enfin le drame de FUKUSHIMA  a montré l’importance de l’étanchéité de la dernière protection contre l’échappement de produits radioactifs : l’enceinte de confinement .

Le retour d’exploitation des réacteurs montre quelques phénomènes de vieillissement qu’il faut prendre en compte afin de pouvoir assurer AUSSI la durée de vie de l’enceinte de confinement. Pour justifier d’une augmentation de la durée de vie de l’enceinte, il est nécessaire de démontrer qu’elle pourrait jouer encore son rôle en situation accidentelle. Les différents phénomènes de vieillissement observés ou envisagés sont la corrosion de la peau métallique interne et la dégradation du béton de l’enceinte, par fissuration ou corrosion des armatures   ou encore la carbonatation ,  l’attaque par les chlorures maritimes  , la gélivité  des bétons etc. . Le CEA contribue, par ses programmes de R&D, à l’amélioration des connaissances sur ces questions…..

A SUIVRE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine