Magazine Design et Architecture

Feu vert pour le Pôle Métropolitain Lyonnais

Publié le 22 novembre 2011 par Heilios

Le Conseil Communautaire a donné, lundi, son accord pour la réalisation du projet de Pôle Métropolitain, liant le Grand Lyon, les communautés d’agglomérations de Saint-Etienne Métropole, celle des Portes de l’Isère (CAPI) et le Pays Viennois.

Feu vert pour le Pôle Métropolitain Lyonnais

Feu vert pour le Pôle Métropolitain Lyonnais

Créé par la loi du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales, le Pôle Métropolitain est destiné à favoriser la coopération entre de grandes grandes agglomérations proches, situées au sein de régions urbaines complexes ou de « corridors de développement ». Prenant la forme d’un syndicat mixte fermé, le Pôle nouvellement créé portera des actions dans le domaine de l’économie, de la culture, de l’aménagement et des transports, sans pour autant bénéficier d’une fiscalité propre. Celui-ci regroupera 1,8 millions d’habitants dans 140 communes sur un territoire discontinu de 1600 km². La gouvernance de l’instance – qui siègera à la Maison des Fleuves à Givors – sera assurée par une présidence tournante (exercée par Gérard Collomb jusqu’en 2014) ainsi qu’un Conseil Métropolitain dans lequel le Grand Lyon sera légèrement minoritaire avec 31 des 64 sièges. Ceci, notamment pour rassurer les trois autres agglomération qui ne souhaitent pas être absorbées par le Grand Lyon. Notons que le Grand Lyon pourrait tout de même consacrer près d’un millions d’euros par an au nouveau Pôle Métropolitain.

La question des déplacements occupera une place de choix dans les diverses actions menées par la nouvelle structure puisque les autorités organisatrices de transports en commun (AOTC) des différentes collectivités devraient être amenées à se réunir sous l’égide d’un unique syndicat mixte. l’objectif étant la mise en place d’un unique abonnement valable partout, calqué sur le modèle de la carte orange parisienne. Un modèle idéal loin d’être acquis pour le moment, notamment à cause de la discontinuité territoriale du Pôle Métropolitain, mais également du Département, qui souhaite développer sa propre compétence transport en quittant le Sytral… Gérard Collomb, se veut pourtant optimiste, et espère que la création du pôle déclenchera une dynamique qui obligera les agglomérations voisines à adhérer. Celui-ci compte notamment sur l’arrivée d’ici 5 à 10 ans de la Communauté de Communes de l’Est Lyonnais, qui comprend l’aéroport Saint-Exupéry…

Le pôle métropolitain devrait voir le jour à l’été 2012, après validation du préfet de Région Jean-François Carenco. Il faudra d’ici là que le dernier chaînon manquant, la CAPI, approuve également la délibération lors de sa séance du 13 décembre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heilios 10539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog