Magazine Société

Les ghettos français

Publié le 22 novembre 2011 par Fleausolution @FleauSolution

ghetto 150x150 Les ghettos françaisJ’habite une petite ville à la périphérie de Paris, Montmagny, 15 000 habitants, 2 églises, 1 mosquée, 1 synagogue, 3 boulangeries et 2 GHETTOS.

A 10 mètres de ma maison, en traversant la rue, on trouve le GHETTO dit « La Centrale », organisé d’une façon qui ferait pâlir le meilleur DRH. Ils ont des guetteurs, des rabatteurs et des vendeurs. Ils bloquent l’entrée du groupe d’immeubles et se permettent même de fermer l’entrée aux forces de l’ordre.
On voit régulièrement circuler des véhicules hauts de gamme, très hauts de gamme, aux vitres teintées. Rentrer dans le parking en sous-sol et repartir tranquillement est facile.

On se croirait dans un décor de film tourné dans le Bronx. Mais ce n’est pas un décor, c’est une vérité incroyable. Et cette vérité base son économie sur le trafic de cannabis.

Les chiffres
  • Les ventes de cannabis dans un hall d’immeuble peuvent atteindre 15 000€ par jour (source OFDT / Observatoire français des drogues et des toxicomanies).
  • Le chiffre d’affaire du cannabis en France est estimé entre 700 millions et 1 milliard d’euro spar an (source OFDT).
  • Il y a plus d’1,2 millions de fumeurs réguliers de cannabis en France (source OFDT).
  • Le guetteur, souvent un adolescent, est payé 100€ par jour (source OFDT).
Ils en parlent

« A Montmagny, la drogue encore au cœur des violences »
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/a-montmagny-la-drogue-encore-au-coeur-des-violences-08-11-2011-1708157.php

« Mandat d’arrêt d’un dealer. Les policiers pris à partie par une cinquantaine d’individus dans les rues qui jouxtent la mairie »
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/26/64/19/Paris/site02-Geo-VH95.html?Address=Montmagny%2095%20FRANCE

« 200 kilos de cannabis dans le coffre de la camionnette »
http://www.leparisien.fr/montmagny-95360/200-kilos-de-cannabis-dans-le-coffre-de-la-camionnette-15-07-2010-1001366.php

Conclusion

Je suis consterné par cette recrudescence du trafic. J’ai demandé au Maire de ma commune ce qu’il en pensait et j’ai bien compris qu’il était submergé par cette situation : « Je n’ai aucun moyen d’action ! »

Pour bien enfoncer le clou, nous entendons fréquemment des VIPs ou autres célébrités faire l’apologie du cannabis. Ne seraient-ils pas le service marketing de ces ghettos ?

Je me pose donc deux questions :

  • Pourquoi avons-nous baissé les bras ou tourné la tête?
  • Est-ce-que ce n’est pas notre problème ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fleausolution 995 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine