Magazine Séries

Critiques Séries : Gossip Girl. Saison 5. Episode 8. All The Pretty Sources

Publié le 22 novembre 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-11-22-18h19m56s46.png

Gossip Girl // Saison 5. Episode 8. All The Pretty Sources.


Je connais des gens qui jugent les critiques par rapport à ce qu'ils regardent, et ce sera sûrement un sujet d'article pour cet hiver que je me réserve dès que la période série sera plus calme. Gossip Girl fait justement partie des séries que l'on critique souvent pour son côté noix dans le cerveau. Sauf que voilà, on ne peut pas dire que Gossip Girl est une mauvaise série, elle est tout aussi sympa que le la moitié des séries actuellement diffusées. Après, je suis d'accord qu'il faut accrocher, que tout le monde n'a pas des hormones de femme dans son corps - oui, c'est encore un truc qui fait que je dois aimer la série, je suis pourtant un mec mais j'ai du être une femme dans une autre vie puisque d'après de nombreuses critiques, seule les femmes peuvent regarder cette série -. Même si je suis pas d'accord, Gossip Girl reste jouissive pour moi, cet épisode était sûrement l'achèvement de ce que l'on appelle un via point culminant. Cette saison 5 est bonne, oui, et efface trois années d'errances dans des trucs tantôt ennuyeux, tantôt gamin.
Blair fait passer le message puisqu'elle dit : "I'm not a kid anymore, I grew up, I'm not that girl anymore". Et très justement, le scénario nous explique la série n'est plus là pour faire des gamineries. Sauf que Louis arrive à reprendre les us de la série quand les jeunes lycéens étaient encore à Constance et St Jude. La relation entre Blair et Louis tombe en lambeaux. Il suffit que ce dernier décide de publier des mails de Blair qu'elle aurait envoyée à Gossip Girl pour tuer le tout. Mais c'est marrant. Et justement, de cette histoire entre les deux tourtereaux ressort quelque chose dont tous les bons soaps voudraient. Ensuite, il y a la soirée de Blair. Elle va croire que ses ami(e)s lui tourne le dos alors qu'en fait c'est pour mieux l'accueillir à une soirée rien que pour elle, une soirée Tiffany's. On connaît les goûts de Blair, c'était donc un orgasme cette soirée. Et c'est réussi. C'est très beau - et loin de la laideur de celle de l'épisode précédent -. Gossip Girl a toujours été forte pour les soirées, et alors qu'elles avaient été presque abandonnées dans la saison 3, le retour au source depuis deux saisons est salutaire. De plus, ils ont toujours de l'imagination.

vlcsnap-2011-11-22-18h19m40s137
Le reste de l'épisode se concentre toujours sur le NY Spectator, sans forcément être fait avec beaucoup de tact dès que le couperet est tombé dans les premières minutes de l'épisode, mais le départ d'Elisabeth Hurley et enfin un peu plus de place pour Nate, cela ne va pas faire du mal. Gossip Girl peut elle vraiment tomber ? Telle est la question. Enfin, vient l'intrigue de Charlie/Ivy, Max qui révèle son identité, et Charlie qui tente de sauver le tout. On a un vrai potentiel et surtout, j'ai été tenu en haleine tout au long de l'épisode. J'attends le meurtre maintenant. Oui car Gossip Girl doit tuer un peu, ils ne peuvent pas ne pas plonger dans ce domaine là, encore mal exploité dans la série. Aller, un petit meurtre, des mains de Charlie, avec le classique chandelier, ce serait quand même excellent. Bref, au final ce nouvel épisode était excellent, j'ai adoré, j'ai pris mon pied. Il y a des rebondissements et même si on peut les voir à des kilomètres, cela reste bien meilleur que la saison précédente car c'est bien mieux fait. J'ai hâte de voir le prochain épisode, dernier avant la pause de la série pendant… un mois.
Note : 8/10. En bref, pas possible de ne pas adorer Gossip Girl de cette façon.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines