Magazine Santé

PERTE DE POIDS: Un chewing gum à l’hormone de la satiété – Journal of Medicinal Chemistry

Publié le 23 novembre 2011 par Santelog @santelog

PERTE DE POIDS: Un chewing gum à l’hormone de la satiété – Journal of Medicinal Chemistry« Chew gum, lose weight » : S'arrêter de grignoter, manger moins souvent, un simple chewing gum pourrait-il permettre de modifier son comportement face à la nourriture et faciliter la perte de poids ? Si la plupart des gens ont compris qu'une perte de poids importante exige un changement d'attitude envers la  nourriture et la fréquence de l'alimentation, cette équipe de scientifiques de l'Université de Syracuse vient de montrer qu'un chewing gum comportant une hormone essentielle pourrait bien « faire l'affaire ». Cette étude révolutionnaire vient d'être publiée dans l'édition en ligne du 4 novembre dans le Journal of Medicinal Chemistry de l'American Chemical Society of Medicinal Chemistry.


PERTE DE POIDS: Un chewing gum à l’hormone de la satiété – Journal of Medicinal Chemistry
Le chimiste Robert Doyle en est à l'origine. Professeur agrégé au Département de chimie de l'Université de Syracuse, il a collaboré sur cette étude avec des chercheurs de l'Université de Murdoch en Australie.


L'hormone, appelée Human PYY fait partie d'un système chimique qui régule l'appétit et d'énergie. Quand les gens mangent ou pratiquent de l'exercice, PYY est libérée dans la circulation sanguine. Le volume de PYY libérée augmente avec le nombre de calories consommées. Des études précédentes ont montré que les personnes qui sont obèses ont de plus faibles concentrations en PYY dans leur sang à la fois à jeun et après les repas que leurs homologues non-obèses. Une perfusion intraveineuse de PYY chez un groupe de bénévoles obèses et non obèses augmente le taux sérique de l'hormone et réduit le nombre de calories consommées dans les deux groupes.


»PYY est une hormone supprimant l'appétit», explique Doyle. «Mais, lorsqu'elle est prise oralement, l'hormone est détruite dans l'estomac et ce qui n'est pas détruit a difficulté à traverser dans la circulation sanguine à travers les intestins."


PERTE DE POIDS: Un chewing gum à l’hormone de la satiété – Journal of Medicinal Chemistry
Mais comment déguiser cette hormone pour lui permettre de voyager à travers le système digestif tout en restant indemne ? Il y a plusieurs années, R. Doyle a développé une façon d'utiliser la vitamine B12 comme un véhicule pour l'administration orale de l'insuline. B12 est capable de passer à travers le système digestif avec une relative facilité tout en véhiculant de l'insuline, ou d'autres substances, dans la circulation sanguine. Ici, son équipe de recherche est parvenue à attacher l'hormone PYY à son système breveté de vitamine B12. «La première phase de cette étude était de montrer que nous pouvions livrer une quantité cliniquement pertinente de PYY dans le sang», explique R. Doyle. "Nous avons réussi et sommes très excités par les résultats."


Prendre un repas équilibré, puis mâcher un chewing-gum: La prochaine étape consiste à trouver des façons d'insérer le système B12-PYY dans des supports tels que le chewing gum ou un comprimé afin de créer un supplément nutritionnel pour aider les personnes à perdre du poids. Le principe serait identique à celui du chewing gum à la nicotine, mais resterait un moyen naturel d'aider à la perte de poids. «Prendre un repas équilibré, puis mâcher un chewing-gum. Le supplément PYY commencerait à agir 3 ou 4 heures plus tard, en diminuant l'appétit à l'approche du repas suivant."


Source: J. Med. Chem., November 4, 2011 DOI: 10.1021/jm2012547 “Oral Delivery of the Appetite Suppressing Peptide hPYY(3–36) through the Vitamin B12 Uptake Pathway(Visuel © electroshot - Fotolia.com)


PERTE DE POIDS: Un chewing gum à l’hormone de la satiété – Journal of Medicinal Chemistry
Accéder
aux dernières actualités sur la Perte de poids

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine