Magazine Finances

L'application "Mon Budget" du Crédit Agricole évolue

Publié le 29 novembre 2011 par Patriceb @cestpasmonidee
Les 3 grandes banques françaises avaient lancé leurs applications mobiles presque simultanément, au début de l'été 2010, elles sont à nouveau synchronisées pour leurs "versions 2" respectives. Après "L'Appli" de Société Générale et sa "neuvième fonction", et dans la foulée de la vaste initiative "BNP Paribas Mobile", le Crédit Agricole s'apprête ainsi à publier une nouvelle mouture de "Mon Budget", que j'ai pu découvrir en avant-première à l'Alpha Agence (merci Tugdual !).
Alors que l'application est déjà l'incontestable n°1 des AppStores en satisfaction des clients (avec 4 étoiles et demie), la banque a interrogé ses utilisateurs pour connaître leurs frustrations et leurs attentes. Cette grande enquête a permis d'identifier 72 fonctions largement demandées, plus ou moins complexes, dont une bonne partie fera son apparition dans la prochaine version de l'application.
Ces nouveautés sont, selon les cas, implémentées dans les différentes éditions disponibles mais l'iPad est le mieux servi. D'emblée, la page d'accueil donne le ton, avec sa présentation modulaire des informations essentielles sur les comptes :
Mon Budget V2
Outre la "météo" (très visuelle et paramétrable), qui existait déjà sur Android et devient disponible sur les appareils d'Apple, l'utilisateur voit, d'un seul coup d'oeil, l'évolution du solde de son compte courant, un aperçu de ses dépenses par familles (sous deux formes différentes) et la répartition de son patrimoine. Invisible sur cette image, chacun de ces "modules" peut être personnalisé (pour, par exemple, prendre en compte une période mensuelle ou annuelle). On notera également la présence d'un espace réservé aux "conseils" qui permettront à la banque de diffuser des messages d'information à ses clients.
Sans reprendre la totalité des nouvelles fonctions, je m'attarderai sur celles qui me semblent les plus importantes. A commencer par la catégorisation automatique des opérations, basée sur leur libellé, qui devrait ouvrir la gestion de finances personnelles (PFM) à un public beaucoup plus large, car ne réclamant plus aucun effort.
Pour les plus pointilleux, il restera tout de même la possibilité de modifier la sélection, si nécessaire. Les catégories ne peuvent toujours pas être personnalisées (ce qui est probablement lié à l'automatisation du classement) mais une notion de "famille", regroupant plusieurs catégories, offrira un peu de latitude aux utilisateurs qui souhaitent organiser leurs comptes à leur guise.
Prenant peut-être exemple sur BankSimple (renommée récemment), le Crédit Agricole introduit un moteur de recherche sur les transactions qui, sans être à base de langage naturel, permettra de retrouver rapidement une opération. Il aurait cependant été intéressant de le rendre accessible depuis toute page de l'application.
J'apprécie aussi la fonction (qui, semble-t-il existait déjà dans la version Android actuelle) permettant de créer et suivre un "projet". Un peu comme avec l'offre "Frank by OCBC" (et quelques autres), le client peut définir son ou ses projet(s), avec un budget et un planning d'épargne associés. Sans avoir à ouvrir un compte dédié, ces fonds "réservés" seront simplement mis de côté "virtuellement", apparaissant comme tels dans les vues du budget.
Plus anecdotique mais démontrant un souci du détail louable, l'application pour iPad permet à l'utilisateur d'insérer un post-it sur toute page à sa convenance, pour annoter une dépense, se souvenir d'un virement à effectuer...
Sans constituer une solution de PFM absolument complète (il lui manque encore, par exemple, l'intégration automatique de comptes externes), "Mon Budget" reste l'initiative la plus aboutie du genre (sur mobile) parmi les grandes banques françaises.
Et si j'attribuais récemment une palme à BNP Paribas pour le spectre de son offre mobile, le Crédit Agricole maintient largement son avance en ce qui concerne la qualité et la richesse de son application bancaire. Celle-ci risque même de frustrer les utilisateurs du site internet de la banque, dont les services vont leur paraitre un peu "fades" en comparaison de l'interface sur iPad !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 6885 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines