Magazine

Contournement de Verneuil-Vernouillet - propositions de l'Adiv

Publié le 26 février 2008 par Alafon

Une alternative originale et économique au projet du département

L'Adiv profite des campagnes électorales locales pour interroger les candidats aux élections municipales et cantonales sur le projet de contournement routier de Verneuil/Vernouillet.

La "rocade" de Verneuil/Vernouillet, opportunément rebaptisée "contournement" a pour l'objet est de réduire le trafic de transit sur la RD 154 en construisant une route nouvelle à travers bois, zones humides et plateau agricole.

L'Adiv est opposée à ce projet sur le fond comme sur la forme :

  • sur le fond car le trafic routier sur la RD 154  diminue régulièrement depuis plusieurs années ;
  • sur la forme car le tracé projeté ne répond pas à la première attente des habitants, faciliter l'accès à l'autoroute A13.

L'association propose aux candidats d'étudier une alternative économique à ce projet très coûteux - 25 millions d'euros : faciliter l'accès par la RD 154 au nouveau pont de Triel et à l'autoroute A13 à Orgeval aux habitants des hauts de Verneuil-sur-Seine et de Vernouillet.

Nul doute que les futurs élus sauront utiliser intelligemment le budget rendu disponible. Il permettrait par exemple d'améliorer l'isolation thermique et la facture de chauffage de 1.500 logements...

A suivre

Forum sur la ville - Verneuil-sur-Seine (78)

www.adiv-verneuil.com

L'ADIV lance actuellement une campagne pour sensibiliser les habitants sur l'inutilité de la déviation de Verneuil-sur-Seine et proposer des solutions alternatives.


C'est aussi le moment d'interroger les candidats aux municipales et cantonales et de leur demander de se positionner :

Pour s'inscrire sur sa liste de diffusion,envoyer un e-mail à Adiv78480@yahoo.fr
Pour en savoir plus et adhérer, aller sur le site : www.adiv-verneuil.com
Ci dessous, le communiqué de l'ADIV :
RD154 – Rocade de Verneuil sur Seine
Une alternative, moins nuisible pour l’environnement et certainement moins chère, existe. Les chiffres 2006 de la DDE Yvelines la confirment !
1 - Le trafic dans Verneuil est en baisse constante !
La DDE a publié ses chiffres de trafic 2006. Le phénomène déjà identifié par l’ADIV s’amplifie : la circulation dans Verneuil diminue en moyenne chaque année !
De 14.003 voitures par jour en 1998 à 10.473 voitures en 2006 soit une baisse de 25% en 8 ans.
Ces données sont à comparer à celles de l’enquête publique de 2004 qui prédisent que le trafic de l’actuelle RD-154 entre 2015 et 2020 devrait augmenter de +20%. En fait il a baissé sans discontinuité depuis 1998 et cela s’accentue en 2006. Cherchez l’erreur !
L’argument majeur de la construction d’une déviation pour dévier le trafic de la RD154 dans Verneuil tombe donc de lui-même !
La circulation diminue. Et sans investir 24 millions d’euros à la charge du contribuable, sans détruire des centaines d’arbres du bois de Verneuil et au passage sa biodiversité.
La construction du nouveau pont (2003), la D59 et le fait que le trafic dans Verneuil n’est pas un trafic de transit mais un trafic lié aux habitants et aux équipements (écoles, marchés, piscine, cinéma…) ou à leur départ pour aller travailler, n’y sont certainement pas étrangers.
Les Mesures 2006 autour de Verneuil sur Seine montrent une diminution du trafic (comptage effectué par la DDE pour Verneuil 24h/24h et 365 jours par an. Il se situe entre la Mairie de Verneuil et la station Total comme indiqué sur la carte de la DDE. Les données sont publiques et consultables auprès de la DDE où l’ADIV se les est procurées)
Par quel étrange phénomène cette courbe s’inverserait dans les années qui arrivent ? Comment ne pas être sceptique devant une telle incohérence ?
2 - Le trafic de transit dans Verneuil - Vernouillet est très faible
Les prévisions de baisse de trafic des véhicules à l’entrée Ouest de Verneuil faites par la DDE indiquent :
1 458 véhicules/jour en 2015 (-12,7%), tandis qu’il ne passerait que 2 096 véhicules/jour en 2015 au travers du bois.
Soit un trafic de transit estimé à 1 000 véhicules/jour (dont quelques camions). La majorité du trafic dans Verneuil et Vernouillet est généré par les habitants eux-mêmes. Le concept même de « déviation » est trompeur. Il y a peu de trafic de transit à dévier et beaucoup de trafic interne à mieux laisser s’écouler.
3 - En 2015 si la rocade se réalisait : il y aurait une baisse de -5 346 véhicules/jour (-44%) dans la partie Sud de Vernouillet.
Cette diminution du trafic est induite par l’aspiration des résidents des Hauts de Verneuil et de Vernouillet vers la « partie rurale » de la déviation pour essayer d’atteindre tant bien que mal l’autoroute A13. Le tronçon du projet de rocade qui traverse le bois (Entre RP1 et RP2 sur la carte annexée) est donc très faiblement utilisé alors qu’il engendre le plus de dégâts pour l’environnement. Ne pouvons-nous pas y faire quelque chose ?
4 - En 2015 si la rocade se réalisait : il y aurait une augmentation de +839 véhicules/jour (+15%) dans Chapet déjà saturé.
En passant par Chapet, l’augmentation du trafic de +15% (prévue en 2015 si la rocade se fait) rendra la vie des Chapetois encore plus pénible et la traversée de cette commune encore plus longue.
5 - L’accès à l’autoroute A13 sera encore plus difficile pour tous :
La rocade va attirer une circulation « extérieure » qui trouvera peut-être un intérêt à passer par la plaine. En passant par Orgeval, les passages des ronds-points « Ex Habitat » et « Arts de Vivre » continueront d’exaspérer tout le monde. Le passage par Chapet sera encore plus pénible pour tous.
L’ADIV propose aux futurs élus d’envisager des alternatives !
L’analyse de ces cinq constats nous conduit à faire une proposition alternative, beaucoup moins coûteuse en termes financiers et environnementaux. Cette proposition apporterait une meilleure solution à l’ensemble de notre région et de ses habitants: Verneuil, Vernouillet, Marsinval, Chapet, Orgeval …..
S’appuyant sur les commentaires et les propositions des adhérents et sympathisants de l’ADIV, cette proposition, plus adaptée à notre environnement, part d’un « vécu quotidien » et non des modèles de prévisions établis il y a peine 4 ans et qui montrent déjà leurs limites Les détails de ces propositions, en cours de concertation, sont publiés sur le site de l’ADIV.
Dans les grandes lignes, trois secteurs différents sont concernés par les propositions alternatives:
A - Création d’une route, de type communal, au Sud de Verneuil et Vernouillet :
L’absence d’un bout de route d’une centaine de mètres constitue le seul verrou qui empêche actuellement les véhicules en provenance des Hauts de Vernouillet et de Verneuil de rejoindre l’A13 sans passer par Chapet, Marsinval, Bures ou par la RD-154 traversant Verneuil et Vernouillet
B - Accès à l’A13: de l’amélioration à la révolution, plusieurs options :
• Adapter enfin la fréquence des feux du rond point « Ex Habitat » aux trafics !!
• Créer un rond point à l’ouest du rond point « Ex Habitat »
• Créer un quart (voir un demi) échangeur orienté Paris sur l’A13 qui serait la solution la plus efficace.
C - Détourner les quelques poids lourds de transit à Verneuil Vernouillet
C’est déjà ce que nous observons depuis l’ouverture du nouveau pont de Triel via la RD59. Officialisons-le.
Suivez les prises de position des candidats sur notre site : www.adiv-verneuil.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alafon 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte