Magazine Amérique latine

Sergio Poblete, « le loyal », s’est éteint

Publié le 28 novembre 2011 par Anthony Quindroit @chilietcarnets

Sergio Poblete

Sergio Poblete est décédé à l'âge de 93 ans. Militaire, il s'opposait à la dictature

Quand l’armée, menée par Augusto Pinochet, se dresse pour renverser le pouvoir démocratique de Salvador Allende, des militaires ont pris le parti du président chilien agressé. Parmi eux, l’emblématique Sergio Poblete, disparu vendredi 25 novembre à Liège (Belgique) où il avait trouvé refuge après son exil forcé. Il avait 93 ans.
Car l’ancien général de l’armée de l’air, entré au gouvernement d’Allende en 1973, quelques mois avant le coup d’Etat du 11 septembre, a connu la torture et l’emprisonnement pour avoir « trahi » sa patrie. Comprendre, refuser de prendre fait et cause pour les putschistes et être resté loyal à Allende.
En 1975, Sergio Poblete est expulsé du Chili et s’établit outre-Quiévrain où il continuera d’alerter l’opinion publique sur les exactions commises dans son pays. il organisera aussi l’accueil de réfugiés politiques en Belgique.
Le Chili, il ne sera autorisé à y retourner qu’en 2006, pour l’investiture de son amie, fille de son compagnon de cellule, la présidente Michelle Bachelet. Il célébrera quelques mois plus tard la mort de son ennemi, Augusto Pinochet, en décembre 2006.
Sergio Poblete sera inhumé mercredi 30 novembre, dans la ville qui a accueilli sa peine d’exilé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anthony Quindroit 2221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine